Voyant l’importance de leur amitié et de leur partenariat stratégique global, les Philippines et la Chine ont réaffirmé leurs engagements en faveur d’une coopération accrue.

Rencontre entre Xi Jinping et Rogrigo Duterte, en août 2019

Les présidents chinois Xi Jinping, et philippin Rodrigo Duterte  ont eu un entretien téléphonique, le 27 août, afin de mettre en avant une coopération économique renforcée afin d’accélérer leur reprise post-pandémique.

La Chine est prête à travailler avec les Philippines pour maintenir les relations bilatérales sur la bonne voie et parvenir à un développement stable et à long terme, a déclaré Xi Jinping à Rodrigo Duterte, qui a salué la Chine comme une «véritable amie» et s’est engagé à ne pas nuire aux intérêts géopolitiques de celle-ci.

Réitérant l’engagement des Philippines à renforcer davantage les relations bilatérales, en particulier dans les domaines du commerce, de l’investissement et du développement des infrastructures, Rodrigo Duterte a déclaré être conscient «non seulement de nos droits mais de nos responsabilités».

Selon l’agence de presse philippine (PIA), le président philippin a encouragé l’augmentation des investissements chinois dans des secteurs clés tels que l’agriculture, la pêche, les technologies de l’information et de la communication ainsi que la science et la technologie.

De son côté, Xi Jinping a rappelé que la Chine attache une grande importance aux relations avec les Philippines et les soutient dans le maintien ferme d’une politique étrangère indépendante de paix, ajoutant que Beijing était prête à approfondir l’amitié et la confiance mutuelle avec Manille et à rester attachée à la direction générale du bon voisinage et de l’amitié.

Selon le président chinois, les relations sino-philippines ont apporté au cours des dernières années des intérêts concrets aux peuples des deux pays et fourni une énergie positive à la paix et à la stabilité régionales.

Un avis partagé par le président philippin qui salué le soutien de la Chine au programme d’infrastructure «Build, Build, Build» de son administration, notant l’achèvement récent du pont Estrella-Pantaleon financé par le gouvernement chinois.

Xi Jinping a évoqué les réalisations importantes faites dans le cadre de l’initiative «La Ceinture et la Route» proposée par la Chine et le programme «Build, Build, Build», et «Beijing aimerait travailler avec Manille pour faire avancer davantage de projets de coopération afin de mieux profiter aux habitants des deux pays».

Pour Rodrigo Duterte, cette coopération est une aubaine, car «les Philippines attendent avec impatience l’achèvement rapide des projets d’infrastructure en cours soutenus par la Chine, en particulier les projets de contrôle des inondations à Mindanao, les ponts de la rivière Pasig Marikina, le projet Samal Island-Davao City Connector et le projet de chemin de fer Subic-Clark».

Dans le même temps, le président a exprimé sa gratitude au gouvernement chinois pour son aide dans la réponse du pays au COVID-19, tout en appelant à une plus grande collaboration dans le secteur de la santé publique, en particulier sur le développement et la production de vaccins.

D’ailleurs, Xi Jinping a souligné que vaincre la pandémie de Covid-19 et réaliser la reprise et la croissance économiques sont des tâches urgentes pour tous les pays, et que pour cela la Chine est disposée à renforcer la coopération contre le Covid-19 avec les Philippines et à lui fournir le soutien et l’assistance nécessaires.

De son côté, Rodrigo Duterte a félicité le Parti communiste chinois (PCC) pour son 100ème anniversaire, affirmant qu’il s’agissait d’un événement historique d’une grande importance et saluant les réalisations extraordinaires du PCC pour aider plus de 800 millions de Chinois à sortir de la pauvreté, selon l’agence de presse, Xinhua.

«Au cours des cinq dernières années, les Philippines et la Chine ont inauguré une nouvelle ère de coopération stratégique globale. Face à la pandémie de COVID-19, l’amitié entre la Chine et les Philippines a surmonté les épreuves et la coopération économique bilatérale s’est renforcée, ce qui montre pleinement qu’«un ami dans le besoin est vraiment un ami», a déclaré le président philippin.

Les Philippines «chérissent leur amitié avec la Chine et ne feront aucune chose en géopolitique pouvant nuire aux intérêts de la Chine. Les Philippines sont aussi disposées à promouvoir activement les relations de la Chine avec les pays de l’ASEAN», a ajouté Rodrigo Duterte.

Cliquez sur l’image pour en savoir plus!

Ce dernier tente d’apaiser les récentes tensions qui ont submergé en mer de Chine méridionale. En effet, la Chine a envoyé plus d’une centaine de navire dans une zone revendiquée par les Philippines. Ces dernières ont dénoncé cette intrusion et appelé la Chine «à se casser » de la zone.

Lire aussi : Échanges tendus entre la Chine et les Philippines appellent Pékin à «se casser»

Après plusieurs déclarations intenses, la Chine et les Philippines sont restés sur un statu quo, désormais mit de côté par Rodrigo Duterte, qui tient à conserver de bonnes relations économiques et commerciales avec la Chine.