Sélectionner une page

Amériques,Etats-Unis,MONDE

Beijing dénonce les sanctions américaines contre ses entreprises

La Chine a dénoncé les sanctions annoncées par les États-Unis contre des entreprises chinoises accusées d’avoir transporté du pétrole iranien en dépit de l’embargo américain.

«La Chine exprime son fort mécontentement et son opposition résolue aux sanctions imposées par les États-Unis à des entreprises et des particuliers chinois», a déclaré devant la presse le porte-parole de la diplomatie de Pékin, Geng Shuang.

«En dépit des droits et intérêts légitimes de toutes les parties, les États-Unis agitent gratuitement le bâton des sanctions, ce qui constitue une violation grossière des normes fondamentales des relations internationales», a ajouté Geng Shuang.

Le porte-parole a averti que son gouvernement prendrait «les mesures nécessaires» pour défendre les droits de ses entreprises.

Les États-Unis ont imposé le 25 septembre des sanctions contre des sociétés chinoises et leurs dirigeants accusés de «transporter sciemment du pétrole depuis l’Iran» en «violation» de l’embargo américain, a annoncé le chef de la diplomatie Mike Pompeo.

Lors d’un discours à New York, Mike Pompeo a expliqué qu’il s’agissait d’un début de mise en oeuvre de la menace de Donald Trump, qui a promis à la tribune de l’Assemblée générale de l’ONU de «durcir» les sanctions «aussi longtemps que l’Iran gardera un comportement menaçant».

«Nous disons à la Chine, et à tous les pays: sachez que nous allons sanctionner toute violation de nos sanctions visant chaque activité», a ajouté Mike Pompeo. Le nom des entreprises et personnes visées par ces mesures punitives n’ont pas été divulgué.

Chine vs Etats-Unis

Deux puissances économiques mondiales au coude à coude

Chine-Afrique

Les relations sino-africaines prennent un nouveau tournant

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Coin des Idées




La Chine impériale

Le MAG de la Chine

Vie de famille, LGBTQ, Sexualité, Egalité, Bien être, Chine insolite

Nos partenaires

Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :