Sélectionner une page

ECONOMIE

Beijing fixe son objectif de croissance à environ 6,5%

Le rapport d’activité du gouvernement, présenté par le Premier ministre Li Keqiang, fixe l’objectif de croissance du PIB à environ 6,5% pour 2018, un taux inchangé par rapport à l’année 2017.

« Compte tenu des données fondamentales de l’économie et des capacités de création d’emplois, un taux de croissance d’environ 6,5 % devrait permettre de frôler le plein emploi », selon le rapport présenté lors de la première session de la 13e Assemblée populaire nationale.

La Chine vise à maintenir une hausse d’environ 3% des prix à la consommation des ménages et créer plus de 11 millions d’emplois dans les agglomérations urbaines, où « le taux de chômage au sens du recensement de la population » et le taux de chômage enregistré seront maintenus respectivement inférieurs à 5,5% et 4,5%, indique le rapport.

Pour le Premier ministre, « le taux de croissance prévu correspond non seulement au potentiel actuel de notre économie, mais aussi à notre souhait de privilégier la qualité et la rentabilité de notre développement, plutôt que de rechercher des taux de croissance très élevés ».

L’économie chinoise a dépassé l’objectif de sa croissance annuelle, le PIB ayant progressé de 6,9 % en 2017, soit la 1ère augmentation depuis 2010. Le même objectif de croissance pour cette année devrait être « à la portée sans grandes difficultés », selon certains observateurs internationaux cités l’agence de presse Xinhua.

« Nous possédons un avantage global évident, et nous sommes capables de réaliser un développement qui soit non seulement de meilleure qualité, mais aussi efficace, équitable et inscrit dans la durée », a assuré Li Keqiang.

Pour s’assurer une stabilité économique, le gouvernement compte ouvrir « complètement » son secteur manufacturier ordinaire aux investisseurs étrangers. De plus, l’accès aux secteurs comme les télécommunications, les services médicaux, l’éducation, les soins aux personnes âgées et les véhicules à nouvelle énergie seront également étendu aux investissements étrangers.

Pour encourager les importations, les autorités vont organiser cette année la 1ère Exposition d’importation internationale de Chine et va réduire les droits d’importation sur les produits parmi lesquels les automobiles et les biens de consommation courante.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre opinion compte!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques




Dossier d’Histoire

Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :