La Chine a salué aujourd’hui les récentes déclarations du secrétaire d’Etat américain, Rex Tillerson, qui a assuré que Washington ne voulait pas renverser le régime nord-coréen, au terme d’une semaine d’échanges virulents entre les deux pays sur le programme d’armement de Pyongyang.

« Nous attachons de l’importance à ces remarques« , a déclaré le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi, interrogé sur les derniers propos des Etats-Unis concernant la Corée du Nord.

« Nous avons constaté que la partie américaine avait récemment accordé davantage d’attention aux questions de sécurité de la péninsule (coréenne, ndlr) – la Chine a toujours considéré que la sécurité était le coeur du problème« , a ajouté Wang Yi, au cours d’une conférence de presse conjointe avec le ministre des Affaires étrangères turc.

Wang Yi a réagit aux propos de Rex Tillerson, qui a assuré mardi que les Etats-Unis ne chercheraient pas à renverser le dirigeant de la Corée du Nord Kim Jong-Un.

« Nous ne sommes pas à la recherche d’un changement de régime, nous ne sommes pas à la recherche d’un effondrement du régime, nous ne sommes pas à la recherche d’une réunification accélérée de la péninsule » coréenne, a affirmé le secrétaire d’Etat américain devant la presse à Washington.

Ce dernier a également assuré que les Etats-Unis souhaitaient dialoguer à l’avenir avec Pyongyang, si il renonce à son programme nucléaire. Rex Tillerson a ajouté que la Chine n’est pas à blâmer dans cette situation, alors que son président Donald Trump n’a pas hésité à s’en prendre au gouvernement chinois, évoquant sa déception et exigeant de Beijing de faire plus pour contraindre son voisin.