lundi, janvier 29

Étiquette : Rex Tillerson

Afrique, MONDE

Dette de l’Afrique : la Chine rejette les accusations

Suite aux critiques contre la Chine en Afrique de l’ancien secrétaire d’Etat américain, Rex Tillerson, Beijing a appelé à «une vision juste et objective de la coopération sino-africaine». «La Chine espère que les autres pays joueront un rôle plus positif dans le développement de l'Afrique et traiteront la coopération sino-africaine de manière juste et objective», a annoncé mardi Geng Shuang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. https://www.chine-magazine.com/la-russie-prend-la-defense-de-la-chine-en-afrique/ Ce dernier a répondu aux remarques du chef de la diplomatie américaine, Rex Tillerson,  qui assurait que les prêts à taux d'intérêt faibles accordés par la Chine ont poussé certains pays d'Afrique subsaharienne à augmenter le niveau de leur dette. «Ces...
La Russie prend la défense de la Chine en Afrique
Afrique, MONDE

La Russie prend la défense de la Chine en Afrique

Évincé par le président américain Donald Trump, l’ancien secrétaire d’Etat américain, Rex Tillerson s’est fait remarqué lors de sa tournée en Afrique, où il a vivement critiqué la relation sino-africaine. Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré le 8 mars 2018 que les Etats-Unis n'avaient aucun droit de critiquer les relations entre la Chine et les pays africains. Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson, a effectué une tournée en Afrique dans cinq pays: l'Éthiopie, Djibouti, le Kenya, le Tchad et le Nigeria. Lors d'une conférence sur le thème les relations des États-Unis avec l'Afrique, le 6 mars, à l'université George Mason, à Fairfax en Virginie, Rex Tillerson s'est livré à une attaque virulente contre la Chine, assurant que le pays «(…) encoura...
Beijing salue les déclarations de Washington
Asie/Pacifique, MONDE

Beijing salue les déclarations de Washington

La Chine a salué aujourd'hui les récentes déclarations du secrétaire d'Etat américain, Rex Tillerson, qui a assuré que Washington ne voulait pas renverser le régime nord-coréen, au terme d'une semaine d'échanges virulents entre les deux pays sur le programme d'armement de Pyongyang. "Nous attachons de l'importance à ces remarques", a déclaré le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi, interrogé sur les derniers propos des Etats-Unis concernant la Corée du Nord. "Nous avons constaté que la partie américaine avait récemment accordé davantage d'attention aux questions de sécurité de la péninsule (coréenne, ndlr) - la Chine a toujours considéré que la sécurité était le coeur du problème", a ajouté Wang Yi, au cours d'une conférence de presse conjointe avec le ministre des Affair...
Les efforts de la Chine sont « indispensables »
Amériques, MONDE

Les efforts de la Chine sont « indispensables »

Geng Shuang, porte-parole du ministère des affaires étrangères, a indiqué que les efforts de la Chine sont "indispensables" pour faire face à la crise avec la Corée du Nord, en réponse aux propos du président américain Donald Trump selon lesquels les efforts chinois n'avaient "pas fonctionné". "La Chine accomplit des efforts sans relâche afin de résoudre la question nucléaire dans la péninsule coréenne et nous jouons un rôle important et constructif", a estimé le porte-parole, ajoutant que "notre contribution est reconnue par tous et nos efforts sont indispensables". Un tweet alambiqué Le président des Etats-Unis a déploré l'absence de résultats de la Chine sur le dossier nord-coréen, tout en remerciant Beijing pour ses efforts. Un paradoxe étrange : "J'apprécie grandement les ef...
Nouvel appel au dialogue de la Chine
Asie/Pacifique, MONDE

Nouvel appel au dialogue de la Chine

Le ministre des affaires étrangères, Wang Yi, a mis en garde les Nations Unies contre les risques de "chaos" et de "plus grandes catastrophes" en cas de recours à la force contre la Corée du Nord. "L'usage de la force ne règle pas les différences et conduira uniquement à de plus grandes catastrophes", a-t-il averti lors d'une réunion exceptionnelle du Conseil de sécurité consacrée à la Corée du nord, et présidée par le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson. Avant la réunion, Geng Shuang, porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, avait assuré lors d'une conférence de presse régulière, que "la Chine espère que la réunion ministérielle sur la question du nucléaire dans la péninsule coréenne (...) enverra un message positif et équilibré au monde extérieur". Mais, ...
Des entreprises chinois au secours du nucléaire iranien
MONDE, Orient

Des entreprises chinois au secours du nucléaire iranien

Des entreprises chinoise et iranienne vont signer le 23 avril les premiers contrats commerciaux visant à réorienter l'usage du réacteur nucléaire iranien d'Arak. Ces accords entrent dans le cadre de l'accord international conclu en 2015 par l'Iran et les cinq membres permanents du Conseil de sécurité (Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Chine, Russie) et l'Allemagne, sur le programme atomique de Téhéran. Le réacteur d'Arak, situé dans le centre de l'Iran, a été l'un des nœuds lors des négociations qui ont débouché sur un accord. Or, ce réacteur à eau lourde sera modifié, afin qu'il ne produise pas de plutonium fissible utilisable permettant de fabriquer une bombe atomique. Les contrats en vue de la reconfiguration d'Arak seront signés dimanche 23 avril à Vienne, d'après Lu Kang, ...
Chine-USA : chacun marche sur des oeufs
Amériques, MONDE

Chine-USA : chacun marche sur des oeufs

Le président chinois Xi Jinping et le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson se sont dits prêts à travailler ensemble à un rapprochement entre leurs deux pays, ce dimanche 19 mars. "Nous savons que par le dialogue, nous arriverons à une meilleure compréhension qui conduira à un renforcement des liens entre la Chine et les Etats-Unis et donnera le ton de notre future relation de coopération", a déclaré Rex Tillerson. De son côté, Xi jinping a indiqué que "lui comme moi pensons que nous devons faire des efforts conjoints pour faire progresser la coopération sino-américaine", ajoutant que "nous pensons que nous pouvons faire en sorte que la relation (bilatérale) avance de façon constructive dans la nouvelle ère. Je suis confiant que tant que nous faisons cela, notre relation pourra c...
Rex Tillerson pourrait se rendre en Chine
Amériques, MONDE

Rex Tillerson pourrait se rendre en Chine

Après la venue du conseiller d'état Yang Jiechi, à la Maison Blanche, le secrétaire d'état, Rex Tillerson pourrait se rendre à Beijing, sur invitation du plus haut diplomate chinois. Le conseiller d'Etat chinois a officiellement proposé à Rex Tillerson de se rendre en Chine, qui lui a "fait part de son intérêt pour une telle visite dans un proche avenir", selon le compte rendu du département d'Etat américain. Les deux hommes se sont rencontrés à Washington et "ont discuté de l'importance d'améliorer et de conserver une relation économique qui soit mutuellement bénéfique aux deux premières économies de la planète". Ils sont également tombés d'accord sur "l'importance d'une relation bilatérale constructive et d'échanges réguliers à haut niveau entre les Etats-Unis et la Chine". Selo...
Récif de Scarborough : Manille veut conserver sa main mise
Asie/Pacifique, Mers de Chine, MONDE

Récif de Scarborough : Manille veut conserver sa main mise

Dans un entretien à l'Agence France Presse, Delfin Lorenzana, ministre philippin de la Défense, a jugé "inacceptable" la possible construction d'infrastructure par Beijing sur le récif de Scarborough, proche des côtes philippines en mer de Chine méridionale. Ce récif se trouve à 230 km de Luçon, île principale des Philippines, et est à 650 km de l'île de Hainan, la masse terrestre chinoise la plus proche. Beijing a entamé des travaux de remblaiement, et édifié des infrastructures militaires sur plusieurs îles et îlots situés en mer de Chine méridionale. Or pour Delfin Lorenzana , les chinois "ont empiété" et "occupé trois îles là-bas (dans les îles Spratleys), en plus ils essayent de prendre Scarborough. Pour nous, c'est inacceptable". Manille veut conserver Scarborough En sept...
Washington menace directement Beijing
Amériques, MONDE, RÉGIONS SPÉCIALES, TAIWAN

Washington menace directement Beijing

Le secrétaire d'Etat américain, Rex Tillerson, récemment nommé par Donald Trump, a indiqué que son pays allait envoyer un "signal clair" à Beijing pour lui interdire "l'accès" aux îles disputées de mer de Chine du sud. "Nous allons devoir envoyer un signal clair à la Chine, pour lui signifier que les constructions sur les îles (contestées) doivent cesser, et ensuite, que (son) accès à ces îles ne sera plus permis", a déclaré Rex Tillerson, devant la commission des Affaires étrangères du Sénat. Attaque virulente du nouveau secrétaire d'Etat américain Pour ce dernier, "construire des îles et ensuite installer des équipements militaires sur ces îles, c'est la même chose que la prise de la Crimée par la Russie". De son côté, Lu Kang, porte-parole du ministère des affaires étrangèr...