À la proche de la Fête de la lune, le professeur Liu Yunsheng, directeur de l’Institut Confucius d’Abidjan a évoqué le concept et l’objectif de la festivité ancestrale.

La Fête de la Lune s’appelle aussi Fête des gâteaux de la Lune, célébrée le 15 août. C’est un jour traditionnel chinois, devenu férié récemment par le gouvernement, afin de valoriser ses excellents héritages culturels.

En effet, cette fête traduit parfaitement l’habitude chinoise de rendre à la nature, elle rappelle au monde de manière primordiale son concept à bon escient.

1. En général, c’est la deuxième fête de réunion absolue de la famille durant l’année, à l’occasion de la pleine lune qui représente également le 团圆 Tuanyuan (Réunion famille). À ce jour, tous les membres se retournent vers les personnes âgées de la grande famille, pour manger ensemble les gâteaux de la Lune et les pains chinois sucrés de forme de la Lune, pour initier l’indication de défient.

2. C’est juste au moment de mi-automne, la saison de la bonne récolte qui mérite une célébration.

3. Après la fête, la Lune prendra une forme déficiente. C’est la saison automne est de caractère retiré d’après la loi naturelle chinoise. L’homme, après la récolte, doit connaître la réalité à bon escient à travers la transformation de la Lune.

Enfin, cette fête est à l’origine de cette pensée philosophique, à l’occasion de l’assemblée familiale, observer la lune ensemble et en discuter ensemble. Les chinois ont comme tradition de crier des poèmes en échange à la fête de la lune pour faire éloge la lune et exprimer enfin la raison du monde à l’aide de la lune en défaut et en déficient.