Sélectionner une page

POLITIQUE,TAIWAN

Beijing-Taipei, regain de tension

Après la rencontre entre Tsai Ing-wen et le gouverneur du Texas Greg Abbott, et le sénateur du Texas Ted Cruz, un porte-avion chinois a navigué vers le nord à travers le détroit de Taiwan.

Le porte-avions Liaoning, rentrant d’exercices en mer de Chine méridionale, n’est pas entré dans les eaux taïwanaises, mais s’est rendu dans sa zone d’identification de défense aérienne (ADIZ) au sud-ouest, a rapporté l’agence de presse, Reuters.

Face à cette intrusion, la marine taïwanaise a envoyé des avions et des navires militaires pour « surveiller et contrôler » le passage des navires chinois dans les eaux séparant Taïwan et la Chine, a indiqué le porte-parole du ministère chinois de la défense, Chen Chung-chi.

Le principal responsable politique de Taiwan pour les affaires de la Chine a appelé mercredi Beijing à reprendre le dialogue avec Taipei, après que les canaux officiels de communication aient été arrêtés par Pékin à partir de juin.

« Je tiens à souligner que notre gouvernement a une capacité suffisante pour protéger notre sécurité nationale. Il n’est pas nécessaire de paniquer », a déclaré Chang Hsiao-yueh, ministre du Conseil des Affaires continentales de Taïwan, ajoutant que « toute menace ne serait pas bénéfique à travers le détroit ».

De son côté, le porte-parole du Bureau des affaires de Taïwan du Conseil des Affaires d’Etat, Ma Xiaoguang, a mis en garde les autorités taïwanaises contre « les incertitudes, les risques et les défis croissants » dans le développement des relations à travers le détroit en 2017.

« Taïwan a connu de grands changements dans son paysage politique en 2016 et la situation entre les deux rives est devenue plus compliquée », montrant que « seule l’adhésion au Consensus de 1992 pourra voir les relations entre les deux rives se développer stablement et davantage, alors que la destruction de ce fondement politique pourra voir une tempête se former sur le détroit », a indiqué Ma Xiaoguang.

Cependant, la situation risque de rester en l’état, car l’administration de Tsai Ing-wen, membre du Parti démocrate progressiste de Taïwan n’a pas reconnue le Consensus de 1992. De plus, la position du prochain président américain Donald Trump et des républicains plus largement, pourraient intensifier la discorde entre Beijing et Taipei.

Chine vs Etats-Unis

Deux puissances économiques mondiales au coude à coude

Chine-Afrique

Les relations sino-africaines prennent un nouveau tournant

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Coin des Idées




La Chine impériale

Le MAG de la Chine

Vie de famille, LGBTQ, Sexualité, Egalité, Bien être, Chine insolite

Nos partenaires

Africa Wire