vendredi, juin 14

Burkina : des films chinois gratuits dans les salles de ciné

De TingaNews – L’ambassade de la République populaire de Chine au Burkina Faso organise la première édition de la semaine du cinéma chinois du 2 au 5 novembre 2023 sous le thème : « Burkina Faso et République populaire de Chine : les enjeux d’une coopération cinématographique et audiovisuelle ».

La cérémonie d’ouverture aura lieu le 2 novembre à 18h30 au siège du FESPACO sous la présidence du ministre de la communication, de la culture, des Arts et du Tourisme.

Cette initiative bénéficie du soutien du festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou, FESPACO et vise à créer une saine émulation entre le Burkina Faso et la République populaire de Chine dans le but de promouvoir le dialogue et le brassage culturel.

A cet effet, l’ambassade de Chine a expliqué au cours d’une conférence de presse tenue le lundi 30 octobre 2023 en présence des responsables du FESPACO que la semaine du cinéma sera l’occasion pour présenter le cinéma chinois aux Burkinabé, renforcer la coopération cinématographique et audiovisuelle et promouvoir la cohésion sociale et le vivre.

Elle sera particulièrement marquée par des projections gratuites de films à Ouagadougou au siège du FESPACO, au musée de la femme à Ziniaré et sur le terrain du Plateau Yéguéré à Bobo-Dioulasso, une visite guidée au musée de la Femme à Ziniaré, a précisé Tang Ran, attaché de l’ambassade de Chine au Burkina Faso, pour qui « la cinématographie est une expression culturelle du monde entier à travers laquelle on peut s’exprimer librement dans une dynamique de paix et de cohésion »

Cette première édition de la semaine du cinéma chinois sera l’occasion de faire l’état des lieux de la coopération cinématographique et audiovisuelle entre la République populaire de Chine et le Burkina Faso et permettra aux acteurs du cinéma de réfléchir sur les possibilités en matière de coproduction et de renforcement de capacités, de l’avis de Alex Moussa Sawadogo, délégué général du FESPACO

Des explications du Tang Ran et Wang Wenzhang, conseiller de l’ambassade, on retient que le choix de communier avec le peuple chinois à travers l’organisation d’une semaine du cinéma chinois traduit la volonté du gouvernement de la Transition, du FESPACO et des autorités de la République populaire de Chine de faire de la camera une arme de combat au service de la coopération, de la paix, de la promotion de nos identités plurielles et qui fonde nos énergies et nos intelligences afin d’assurer le développement de nos continents respectifs face aux multiples défis récurrents qui se dressent sur leurs chemins.

Ainsi l’ambassade de Chine au Burkina affiche la volonté de contribuer à la transformation sociale au pays des Hommes intègres dans la dynamique de la paix, du vivre ensemble, de la tolérance et de la compréhension mutuelle à travers le cinéma.

Jérôme KABORE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *