Ce sera à partir du mardi 24 janvier 2022, en raison des festivités de la Fête du Printemps, le Nouvel An Chinois.

Le Nouvel An chinois, Nouvel An du calendrier chinois ou Nouvel An lunaire ou « passage de l’année » est le premier jour du premier mois du calendrier chinois. La fête du printemps marque le début des festivités qui se déroulent sur quinze jours et qui s’achèvent avec la fête des lanternes.

La fête du Nouvel An chinois était à l’origine une fête agricole, permettant notamment aux paysans d’observer le rythme des saisons et ainsi de voir arriver le printemps tant attendu.

Dans l’astrologie chinoise, l’année 2023 est placée sous le signe du Lapin d’Eau. Cet animal est censé apporter le calme et l’harmonie. En Chine, le lapin est considéré comme un signe de bon augure. Il est le symbole de la vigilance, la prudence et l’adresse.

Le calendrier chinois est luni-solaire. La date des festivités du Nouvel An dans le calendrier grégorien varie d’une année à l’autre. Mais elle tombe toujours entre le 21 janvier et le 19 février, lors de la deuxième nouvelle lune depuis le solstice d’hiver quand le soleil se trouve dans le signe du Verseau. C’est, comme tous les commencements de mois lunaires chinois, le premier jour d’une nouvelle lune.

Conventionnellement, l’alignement astronomique qui signale la nouvelle lune est déterminé à l’Observatoire de la Montagne Pourpre à Nankin. Le Nouvel An Chinois se célèbre sur les plans national et local. La fête se déroule en Chine continentale, à Taiwan, à Hong Kong et Macao. Les congés du Nouvel An, qui peuvent être prolongés par un week-end ou un pont, sont une période de migration intense, appelée Chunyun, car nombreux sont ceux qui s’efforcent de rejoindre leur famille, depuis l’étranger parfois : embouteillages sur les routes et encombrements dans les gares et les aéroports sont la règle.

Lucien Embom Journaliste d’investigation
Membre du Syndicat National des Journalistes du Cameroun (SNJC)