lundi, mai 27

Chatbot dynamise le secteur technologique en Chine

Les investisseurs achètent en masse des actions chinoises dans les secteurs de la technologie, des médias et des télécommunications. Ces derniers comptent sur le développement des Chatbots, qui selon les spéculations pourraient évincer les autres secteurs.

Les indices des ordinateurs, des équipements de communication et des médias de la Chine continentale ont fait un bond de 29% à 35% cette année, dépassant la hausse de seulement 3,5% de l’indice de référence CSI 300.

Certains jours, le chiffre d’affaires des actions des secteurs de la technologie, des médias et des télécommunications (TMT) a représenté plus de 40% du total des échanges sur le marché pour une concentration record du volume d’échanges, selon les recherches de China Merchants Securities.

Les investisseurs achètent dans l’espoir que des robots semblables au ChatGPT de Microsoft puissent révolutionner le secteur, réduire les coûts et ouvrir de nouvelles voies de croissance.

Mais le manque commence à se faire sentir pour porter la hausse des actions à de nouveaux sommets, les analystes craignent que les gains ne deviennent instables et qu’il y ait déjà des signes de distorsion des marchés.

Niu Chunbao, gestionnaire de fonds chez Wanji Asset Management, a déclaré à l’agence de presse Reuters qu’il craignait de manquer le rallye et qu’il avait acheté des actions d’IA ces dernières semaines, après avoir réduit son exposition aux nouvelles énergies en février.

Les analyses de données de Cinda Securities montrent que les fonds négociés en bourse reçoivent aussi des liquidités. Les fonds axés sur les TMT ont enregistré des entrées nettes de 4 milliards de yuans (580 millions de dollars) au cours des trois derniers mois, soit l’un des achats les plus importants de tous les secteurs.

Mais les gains des marchés plus larges s’essoufflent et des doutes planent sur la solidité de la reprise de la Chine après la pandémie de COVID-19. De fait, la frénésie technologique englobe suffisamment d’argent ce qui pourrait poser des risques plus importants.

Un avertissement lancé en février par les médias chinois n’a pas mis fin à cette tendance. « L’effet de siphon du secteur des TMT est devenu de plus en plus évident », ont déclaré les analystes de Guosheng Securities dans une note. D’autres analystes ont souligné que les fondamentaux semblaient décrochés.

Un triplement accrocheur du prix de l’action du fabricant de puces Cambricon Technology Corp a conduit sa valeur de marché au-dessus de 10 milliards de dollars, alors que la société ait déclaré des pertes depuis 2017.

Les actions de Beijing Haitian Ruisheng Science Technology ont quadruplé, alors même que le fournisseur de données de formation à l’Intelligence Artificielle a averti les investisseurs qu’il ne voyait pas de croissance substantielle des commandes apportées par le contenu généré par l’intelligence artificielle (AIGC).

« Le commerce de l’AIGC est manifestement surchauffé », a déclaré Yao Pei, stratège en chef chez Hua Chuang Securities. Cependant, le gouvernement chinois soutient le développement technologique. Certains pensent alors que des gagnants finiront par émerger, même s’il y a dans un premier temps un effondrement du marché.

« La plupart des entreprises qui se sont envolées dans la frénésie sont des actions de pacotille, qui manquent de valeur à long terme, et les investissements ne sont que des combines à la Ponzi », a déclaré Yuan Yuwei, gestionnaire de fonds chez Water Wisdom Asset Management.

« Les actions de pacotille vont certainement s’effondrer, et nous verrons alors émerger de véritables leaders industriels », a indiqué ce dernier à l’agence de presse, Reuters.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *