mercredi, mars 27

La Chine férue de cigares cubains

Les ventes de Havanes ont augmenté de 12% en 2017 pour atteindre un chiffre d’affaire record de 500 millions de dollars (410 millions d’euros) sous l’impulsion de la Chine qui continue de stimuler le marché du luxe.

L’Europe absorbe 54% des exportations, suivie par l’Amérique latine (17%) et la région Asie-Pacifique (15%). Avec une croissance du chiffre d’affaire de 24%, la Chine est l’un des plus les importants pour la production cubaine. L’Empire se situe au 3ème rang des pays consommateurs, derrière la France et l’Espagne.

« La Chine a une demande à laquelle nous devons répondre et nous pouvons compter sur une croissance à deux chiffres dans les années à venir« , a expliqué Jose Maria Lopez Inchaurbe, vice-président de Habanos S.A lors d’une conférence de presse durant le Festival du Havane.

Dès 2012, Cuba avait axé sa stratégie vers la Chine, qui « est un grand marché pour le tabac, spécialement la cigarette. Mais maintenant nous commençons à faire la promotion du cigare parce que les gens ont de plus en plus les moyens de s’en offrir », d’après Ringo Chan, de la compagnie hongkongaise, Campagnie Pacific Cigar.

Ce dernier expliquait déjà à l’époque que « c’est (en Chine, ndlr) que le tabac a été découvert et Cuba reste depuis le producteur du meilleur tabac à cigare au monde. La Chine, incluant Hongkong et Macao, a dépassé l’Allemagne pour devenir le 3ème importateur mondial de cigares cubains », en 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *