Les villes sont responsables à 70% des émissions de gaz à effet de serre, raison pour laquelle, elle ont un rôle important à jouer contre le dérèglement du climat.

La municipalité de Chongqing tente d’endiguer la pollution de son air. En effet, les 18 millions d’habitants suffoquent dans un air vicié par les rejets industriels (acier, aluminium, automobile etc.).

Les autorités locales veulent encourager les énergies non fossile.

Pour cela,  l’économie verte devrait passer à 15% de la consommation de la ville d’ici à 2020. Depuis 2013, un programme de rachat des véhicules les plus polluants a permis d’en retirer des dizaines de milliers des rues de la ville, selon la mairie.

Les diesels les plus toxiques ont d’ailleurs été bannis du centre ville.