vendredi, février 9

Les mariages impériaux à l’honneur à Hong Kong

Une exposition sur les mariages impériaux durant la dynastie Qing a ouvert ses portes le 30 novembre au Musée du patrimoine de Hong Kong (Hong Kong Heritage Museum).

Jusqu’au 2 février 2017, les visiteurs pourront découvrir 153 ensembles d’objets de valeur, sélectionnés parmi les rares collections du Musée du Palais de la Cité interdite.

Des documents, portraits, costumes, ornements personnels, objets de dot, objets rituels de mariage et instruments de musique de cour, seront présentés, afin que chacun puisse d’immerger dans les grands mariages des empereurs Qing.

Robe traditionnelle de mariage de l'empereur Zaitian
Robe traditionnelle de mariage de l’empereur Zaitian

Ces mariages impériaux étaient des  cérémonies majestueuses, parmi les plus solennelles au sein de la Cité Interdite. Le musée organise en leur honneur une exposition de grande envergure intitulée « Cérémonie et célébration – Les grands mariages des empereurs Qing ».

L’objectif du musée est de permettre aux visites d’en apprendre davantage sur les rituels et les procédures pointilleuses de ces mariages célestes.

Depuis la fondation de la dynastie Qing et jusqu’à sa disparition en 1911, les empereurs Shunzhi, Kangxi, Tongzhi et Guangxu ont eu d’impressionnants mariages.

Ceux-ci impliquent des rituels élaborés, hérités des rites de mariage de l’ethnie Han pratiqués dans la plaine centrale, qui se compose également d’éléments de la culture et des coutumes mandchous.

Parmi les œuvres présentés, le sceau d’or de l’impératrice et surmonté d’un dragon. Il y a également la robe traditionnelle de mariage de l’empereur Zaitian, représentant le bonheur, et orné de dragon d’or.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *