Les exportations en yuan de la Chine ont augmenté de 1,4% sur un an en mai pour atteindre 1.460 milliards de yuans (185,2 milliards d’euros), selon les données officielles publiées dimanche.

Les importations ont reculé de 12,7% pour atteindre 1.010 milliards de yuans le mois dernier, entraînant un excédent commercial de 442,75 milliards de yuans (57,5 mds€), a indiqué l’Administration générale des douanes.

Le commerce extérieur de marchandises a diminué de 4,9% en glissement annuel en mai pour s’établir à 2.470 milliards de yuans (321,1 mds€).

De janvier à mai, le commerce extérieur de marchandises a connu une baisse de 4,9% en glissement annuel pour atteindre 11.540 milliards de yuans (1500,2 mds€), maintenant le même niveau de baisse au cours de la période de janvier à avril.

Au cours de la période de janvier à mai, l’ASEAN restait le plus grand partenaire commercial de la Chine avec des échanges en hausse de 4,2% en glissement annuel pour atteindre 1.700 milliards de yuans (221 mds€), représentant 14,7% du total des échanges extérieurs de la Chine.

Les échanges avec l’Union européenne, les Etats-Unis et le Japon ont diminué au cours de la période, ont montré les données de l’Administration.

Au cours de la même période, le volume du commerce extérieur des entreprises privées a augmenté de 1,8% pour atteindre 5.110 milliards de yuans (664,3 mds€), ce qui représentait 44,3% du volume total du commerce extérieur de la Chine, en hausse de 2,9 points de pourcentage par rapport à la même période l’an dernier.

Le commerce général, qui représente une chaîne de production plus longue et une valeur ajoutée plus élevée en tant qu’indicateur clé des compétences d’un pays en matière de commerce extérieur, a diminué de 4,7% en glissement annuel au cours des cinq premiers mois. Cependant, il représentait 59,9% du commerce total du pays, soit 0,1 point de pourcentage de plus qu’il y a un an.

La demande internationale ralentie en raison de la pandémie de COVID-19, qui a provoqué des ondes de choc dans le commerce mondial. Certains experts estiment qu’il est crucial de renforcer la mise en œuvre de mesures pour stabiliser le commerce extérieur.

Les exportations de matériel et d’instruments médicaux ont augmenté de 89% en mai par rapport à l’année précédente, les expéditions de textiles, fils et tissus (y compris les masques) ont augmenté de 77%, tandis que les exportations de plastiques (y compris le matériel de protection médicale) ont augmenté de 54%, a expliqué Shen Jianguang, chef économiste de JD Digits, la branche fintech de la société de commerce électronique JD.com.