La construction de la première centrale nucléaire flottante devrait déjà être lancée dans l’année, a annoncé le chef de l’Institut de l’Énergie nucléaire de Chine, Luo Qi, au journal Global Times.

Ce dernier a indiqué que « les centrales flottantes sont destinées à fournir de l’énergie pour les travaux de prospection d’hydrocarbures sur le plateau continental ainsi que dans les îles ».

Selon Luo Qi, cette centrale ne prend pas beaucoup de place, et n’est pas exposée aux menaces des tremblements de terre et ne pollue pas l’environnement.

La Compagnie nucléaire nationale chinoise (China National Nuclear Corporation – CNNC) détient tous les droits de propriété intellectuelle sur les technologies nécessaires pour créer des centrales flottantes.

La direction de la CNNC a déclaré que la corporation effectuait des travaux préparatoires pour la construction de cette centrale flottante au large de la province du Shandong. Ce projet devrait coûter à la compagnie environ 14 milliards de yuans (1,8 milliard d’euros) pour une mise en service en 2021.