samedi, février 3

Étiquette : énergie nucléaire

Discussions Chine/Etats-Unis sur leur arsenal nucléaire
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Discussions Chine/Etats-Unis sur leur arsenal nucléaire

Le président américain Joe Biden pourrait rencontrer son homologue chinois Xi Jinping la semaine prochaine à San Francisco, lors du SOmmet de l'APEC. Les Etats-Unis et la Chine ont tenu le 6 novembre des discussions sur le contrôle des armes nucléaires, une nouvelle étape diplomatique entre les deux puissances avant une possible rencontre entre les présidents Xi Jinping et Joe Biden. Ces échanges sont les premiers du genre depuis la présidence de Barack Obama, et surviennent alors que Washington s'est dite inquiète du renforcement accéléré de l'arsenal nucléaire de la Chine. Aucun progrès concret n'est attendu à l'issue de ces discussions, qui font suite à la visite fin octobre à Washington du ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi. "Nous avons toujours appelé la Chine à...
Cameco conclut un accord d’approvisionnement en uranium avec China Nuclear International Corporation
Business News, Energies, TERRE

Cameco conclut un accord d’approvisionnement en uranium avec China Nuclear International Corporation

SASKATOON, Saskatchewan--(BUSINESS WIRE)-- Cameco (TSX : CCO ; NYSE : CCJ) vient de signer un accord d'approvisionnement en uranium avec China Nuclear International Corporation, une filiale de China National Nuclear Corporation (CNNC), un des plus grands exploitants de centrales nucléaires du pays. Finalisé plus tôt dans l'année, le contrat a été conclu dans le cadre du Forum international 2023 sur l’industrie de l’uranium naturel qui se tient à Pékin.China National Nuclear Corporation « La Chine compte sur l’énergie nucléaire pour jouer un rôle majeur dans son engagement à atteindre des émissions nettes nulles, et CNNC représente une part importante et croissante de cet effort », déclare Tim Gitzel, président et chef de la direction de Cameco. « Cameco est très heureux de continuer ...
La Chine appelle à réduire l’arsenal nucléaire
MONDE

La Chine appelle à réduire l’arsenal nucléaire

La Chine accuse certains pays d'être obsédés par la création de nouvelles alliances militaires, l'incitation au conflit, l'insistance sur la coopération sous-marine nucléaire. La Chine a appelé les pays dotés des plus grands arsenaux nucléaires à œuvrer pour un monde sans armes nucléaires et a accusé certains pays, sans en nommer un seul, d'être obsédés par la création de nouvelles alliances militaires, l'incitation au conflit et l'insistance sur la coopération sous-marine nucléaire. Geng Shuang, représentant permanent adjoint de la Chine auprès de l'ONU, a exhorté l'Assemblée générale des Nations Unies (AGNU) à ce que les nations dotées des plus grands arsenaux nucléaires "s'acquittent sérieusement de leurs responsabilités spéciales et prioritaires et réduisent encore de manière sig...
La Chine inquiète du transfert de matières nucléaires lié à l’accord AUKUS
Energies, MONDE

La Chine inquiète du transfert de matières nucléaires lié à l’accord AUKUS

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) s'est dit satisfaite de l'engagement dont ont fait preuve jusqu'à présent les États-Unis, la Grande-Bretagne et l'Australie concernant le projet de l'alliance AUKUS de fournir à l'Australie des sous-marins nucléaires. Selon un rapport confidentiel de l'AIEA adressé aux États membres, et consulté par Reuters, "l'Agence, sur la base des consultations et des échanges techniques qu'elle a menés avec les parties de l'AUKUS à ce jour, est satisfaite du niveau de leur engagement". Dans le cadre de l'alliance entre Washington, Londres et Canberra annoncée l'année dernière, l'Australie prévoit d'acquérir au moins huit sous-marins nucléaires qui, selon le chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique, Rafael Grossi, seront alimen...
La Chine signe une déclaration commune sur la prévention d’une guerre nucléaire
Energies, MONDE, TERRE

La Chine signe une déclaration commune sur la prévention d’une guerre nucléaire

La Chine, la France, la Russie, le Royaume-Uni et les États-Unis ont publié le 3 janvier une déclaration commune sur la prévention d’une guerre nucléaire et de la course aux armements, dans laquelle la Chine a joué un rôle de premier plan et a poussé à la réaffirmation de ne pas viser des engins nucléaires les uns contre les autres ou contre tout autre État. La déclaration conjointe des cinq États dotés de l’arme nucléaire devrait rassurer la communauté internationale à un moment où la sécurité stratégique internationale est confrontée à de nombreux défis majeurs, ont avancé des experts chinois. Les signataires sont également membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU. Selon la déclaration commune, les cinq pays considèrent que la prévention d’une guerre entre les États dotés...
L’OTAN exhorte la Chine à rejoindre les négociations de contrôle des armes nucléaires
MONDE

L’OTAN exhorte la Chine à rejoindre les négociations de contrôle des armes nucléaires

Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a exhorté la Chine à participer aux efforts internationaux visant à limiter la propagation des armes nucléaires dans le milieu des armes nucléaires que la Chine élabore rapidement des misses capables de transporter des ogives nucléaires. Présentant ses priorités pour le désarmement nucléaire lors de la conférence annuelle de l'OTAN sur le contrôle des armements, Jens Stoltenberg a déclaré que davantage de pays doivent être inclus dans les futurs pourparlers sur la restriction des missiles, pas seulement la Russie mais aussi la Chine. «En tant que puissance mondiale, la Chine a des responsabilités globales dans le contrôle des armements. Et la Chine aussi, bénéficierait des limites mutuelles sur les chiffres, une transparence accr...
Londres veut exclure la Chine de ses projets nucléaires
Energies, Europe, MONDE

Londres veut exclure la Chine de ses projets nucléaires

Londres cherche les moyens légaux et économique d'empêcher une entreprise publique appartenant à la Chine de participer à de nouveaux projets de centrales nucléaires dans le pays, selon les médias britanniques. Cette mesure pourrait accentuer la tension de plus en plus vives entre la Chine et le Royaume-Uni, dont les relations diplomatiques sont au plus mal sur des dossiers comme Hong Kong ou le traitement des Ouïghours au Xinjiang. Selon l'agence PA (regroupement de journaux anglais), des membres du gouvernement britannique envisagent de bloquer toute participation du China General Nuclear Power Group (CGN) dans le nucléaire britannique. L’agence a cité une source gouvernementale qui confirme une information révélée par le Financial Times. Ainsi, China General Nuclear Power Group...
La Chine lance son premier réacteur nucléaire « fabriqué en Chine »
SCI/TECH

La Chine lance son premier réacteur nucléaire « fabriqué en Chine »

La Chine a lancé le 27 novembre son premier réacteur nucléaire "Made by China", le Hualong One. Il s'agit d'une étape importante dans sa démarche d'indépendance vis-à-vis des technologies occidentales. Hualong One, "une conception de réacteur de troisième génération développée par la Chine, a été connectée avec succès au réseau de la province du Fujian en Chine orientale", via la centrale nucléaire n°5 de Fuqing, dans la province du Fujian, selon CNNC Le réacteur, qui a été connecté vendredi au réseau électrique national, peut produire quelque 10 milliards de KW/H d'électricité chaque année et réduire de 8,16 millions de tonnes les émissions de carbone, selon la Corporation nationale chinoise du nucléaire (CNNC). Cette dernier a indiqué que la Chine brise ainsi "le monopole de la ...
Le Pentagone accuse la Chine d’accroître son arsenal nucléaire
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Le Pentagone accuse la Chine d’accroître son arsenal nucléaire

Le Pentagone a accusé la Chine d'avoir augmenté son arsenal nucléaire, dépassant même le sien, ce que réfute la Chine, qui dénonce une nouvelle "calomnie" américaine. Washington a assuré dans un rapport que la Chine entend doubler la taille de son arsenal nucléaire d'ici une décennie, avec la capacité de lancer des missiles balistiques armés de têtes nucléaires depuis la terre, la mer et les airs. Selon ce document, l'Armée Populaire de Libération a déjà égalé ou surpassé celle des Etats-Unis dans plusieurs domaines, notamment la construction de navires, les missiles de croisière ou les systèmes de défense aérienne. Les rapporteurs assurent être les premiers à donner publiquement une estimation de l'importance de l'arsenal nucléaire chinois, la Chine compte «environ 200» ogive...
Armes nucléaires: la nouvelle invitation américaines refusée par la Chine
MONDE

Armes nucléaires: la nouvelle invitation américaines refusée par la Chine

La Chine a rejeté ce 10 juillet la nouvelle invitation des États-Unis à rejoindre les discussions américano-russes sur la réduction de leurs arsenaux nucléaires. La Chine a accusé Washington de "déformer" sa position sur l'armement nucléaire, après avoir refusée une nouvelle invitation des Etats-Unis à discuter sur le sujet. Les américains et russes ont eu à Vienne des discussions pour tenter de prolonger le Nouveau traité Start, à la fin du mois de juin. Lire aussi : La Chine est «disposée» à discuter nucléaire avec Washington Cet accord russo-américain limite le nombre de têtes nucléaires détenus par chacun. Ce traité doit expirer février 2021. Les États-Unis veulent inclure la Chine dans ses négociations, estimant que sa capacité nucléaire est en rapide expansion. La Chine refu...
La Chine va dominer le nucléaire
Energies, TERRE

La Chine va dominer le nucléaire

D'après l'agence de presse Bloomberg, la Chine n'atteindra probablement pas son objectif d'énergie nucléaire cette année, mais il est peu probable que cela freine son ambition plus large de devenir le principal promoteur de la planète du combustible respectueux du climat d'ici la fin de la décennie. Dans un mix énergétique qui contiendra encore massivement du charbon et d'autres combustibles fossiles, les chercheurs du gouvernement ont déclaré que la capacité nucléaire pourrait plus que doubler pour atteindre 130 gigawatts d'ici 2030. Bien que cela ne représenterait qu'environ 10% de la production nationale d'électricité, telle est la position de la Chine sur les marchés de l'énergie. L'Empire du milieu permettrait encore d'économiser la quantité de carbone que l'Allemagne émet chaqu...
Washington soupçonne Beijing d’avoir procédé à des tests nucléaires
Espace, SCI/TECH

Washington soupçonne Beijing d’avoir procédé à des tests nucléaires

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a qualifié d'accusations "sans fondement" les soupçons du département d’État américain sur des tests nucléaires de faible ampleur qui auraient été menés dans le plus grand secret par la Chine. "La Chine a toujours adopté une attitude responsable, remplissant avec honnêteté ses obligations internationales et les engagements internationaux qu'elle a pris", a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian. "La critique américaine de la Chine est totalement sans fondement, injustifiée et ne mérite pas d'être réfutée", a-t-il ajouté lors du point presse quotidien à Pékin. Dans un rapport publié le 22 avril, le Département d'Etat américain a fait part de ses inquiétudes concerna...
« La Chine relance la course pour l’énergie du siècle »
Tribunes - Analyses

« La Chine relance la course pour l’énergie du siècle »

Par Quentin Dussart, Consultant en communication économique - Ce qui paraissait comme une utopie il y a encore quelques mois pourraient s’avérer être l’une des transformations les plus marquantes de ce 21ème siècle. Son nom: centrale solaire spatiale. Alors que la NASA puis ses homologues Indiens, Russes et Européens se sont cassés les dents sur ce projet, la Chine a annoncé en décembre 2019 à Xiamen (Fujian) vouloir relever le défi avant 2035. Le principe peut paraître simple, envoyer des gigantesques panneaux solaires dans l’espace pour bénéficier d’une performance décuplée. L’idée est apparue pour la première fois dans la nouvelle de science-fiction « raison » d’Isaac Asimov en 1941. En 1981, il tenta de prédire la date de mise en orbite d’une telle centrale solaire. Résultat de sa p...
L’EPR franco-chinois est entrée en exploitation commerciale
Energies, TERRE

L’EPR franco-chinois est entrée en exploitation commerciale

Le second réacteur EPR du monde est désormais opérationnel et fournit de l’électricité propre aux citoyens chinois en toute sûreté, à Taishan. Le 14 décembre 2018 a eu lieu la mise en exploitation commerciale du premier réacteur EPR du monde, en Chine. Le lancement du réacteur 1 de la centrale de Taishan a été un événement crucial dans l’industrie énergétique mondiale. Neuf mois plus tard, EDF et son homologue chinois Guangdong Energy Group annoncent l’entrée en exploitation commerciale du second EPR de Taishan. Ainsi, Framatome, filière d’EDF spécialisée dans les équipements et les services nucléaires, a déclaré que l’unité 2 de la centrale nucléaire de Taishan était entrée en exploitation commerciale le samedi 7 septembre 2019. Cette seconde unité de production électronuclé...
Construction de la première centrale nucléaire flottante
SCI/TECH

Construction de la première centrale nucléaire flottante

La construction de la première centrale nucléaire flottante devrait déjà être lancée dans l'année, a annoncé le chef de l’Institut de l’Énergie nucléaire de Chine, Luo Qi, au journal Global Times. Ce dernier a indiqué que "les centrales flottantes sont destinées à fournir de l'énergie pour les travaux de prospection d'hydrocarbures sur le plateau continental ainsi que dans les îles". Selon Luo Qi, cette centrale ne prend pas beaucoup de place, et n'est pas exposée aux menaces des tremblements de terre et ne pollue pas l'environnement. La Compagnie nucléaire nationale chinoise (China National Nuclear Corporation - CNNC) détient tous les droits de propriété intellectuelle sur les technologies nécessaires pour créer des centrales flottantes. La direction de la CNNC a déclaré que...
Entrée en service du premier réacteur nucléaire EPR du monde
Europe, MONDE

Entrée en service du premier réacteur nucléaire EPR du monde

Un réacteur nucléaire EPR construit à Taishan a été mis en service. Il s'agit d'une première mondiale pour cette technologie française de 3ème génération, d'après l'électricien français EDF et le chinois CGN. L'EPR a été raccordé en juin au réseau électrique chinois. Il s'agit du premier des deux réacteurs EPR construits à Taishan, dans le Guangdong, à avoir passé toute une phase d'essais et de simulations d'incidents. Il a été déclaré prêt à entrer en service le 13 décembre. Issu d'une coopéraiton sino-française, EDF est actionnaire à hauteur de 30% de la coentreprise chargée de construire et d'exploiter le réacteur. Les groupes chinois CGN et Yuedian sont actionnaires respectivement à hauteur de 51% et de 19%. D'une puissance de 1750 MW, l'EPR se fonde sur la technologie des r...
Washington restreint les exportations nucléaires vers la Chine
Amériques, Energies, MONDE

Washington restreint les exportations nucléaires vers la Chine

Les Etats-Unis ont annoncé le 11 octobre la réduction des transferts de technologie nucléaire civile vers la Chine, afin de lutter contre leur "détournement illégal" à "des fins militaires ou non autorisées". Au nom de la sécurité nationale, "ces mesures sont le fruit d'un réexamen de la politique gouvernementale lancé à la suite d'inquiétude au sujet des efforts de la Chine pour obtenir du matériel nucléaire, des équipements et de la technologie avancée en provenance de sociétés américaines", a déclaré le ministère américain de l'Energie dans un communiqué. Cette annonce intervient au moment où Washington a lancé une offensive tous azimuts contre la Chine (Xinjiang, Taïwan, mers de Chine, politique intérieure américaine, ...), dans un contexte de guerre commerciale. D'après un respo...
La Chine bientôt muni de porte-avions à propulsion nucléaire
Défense, SCI/TECH

La Chine bientôt muni de porte-avions à propulsion nucléaire

La prochaine construction de porte-avions pourrait comprendre dans l’assemblage une propulsion nucléaire, selon la China Shipbuilding Industry Corporation (CSIC). Cette entreprise d’Etat, consacré à la défense nationale a annoncé dans un communiqué sa volonté  « d’accélérer le processus d’avancées technologiques fondamentales pour les porte-avions à propulsion nucléaire, les sous-marins nucléaires de nouveau type, les sous-marins silencieux, les systèmes robotisés intelligents de confrontation maritime, les systèmes maritimes offensifs et défensifs tridimensionnels et les systèmes complets d’information électronique pour la guerre navale ». CSIC a évoqué ouvertement pour la première fois la construction de porte-avions à propulsion nucléaire. D’après certains experts militaires, la C...
Hong Kong se prépare à toute fuite nucléaire
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Hong Kong se prépare à toute fuite nucléaire

Un exercice grandeur nature de simulation d'accident nucléaire a eu lieu le 20 décembre sur l'île Tung Ping Chau d'Hong Kong, près de la centrale nucléaire chinoise de Daya Bay, non loin des côtes de la ville de Shenzhen. Touristes et habitants se sont joints aux 3 000 fonctionnaires pour élaborer plusieurs scénarios sur le terrain accidenté avec des ouvriers en combinaison de protection, des tentes de décontamination installées et une simulation d'évacuation. Des exercices ont également eu lieu sur les embarcadères au nord de Hong Kong, où les navires de sauvetage ont pu stationner. Cet exercice de simulation, d'une fuite dans la centrale chinoise de Daya Baya, a lieu tous les trois à cinq ans pour tester l'efficacité du plan d'intervention d'urgence du gouvernement, a déclaré le bu...