Covid-19 : la Chine impose de nouvelles mesures

par | Août 5, 2021 | 2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Les passeports et autres documents nécessaires pour les déplacements à l’étranger ne seront délivrés qu’en cas de «raison impérieuse». Certaines villes ont mit en place des mesures de restriction dans les transports.

Cliquez sur l’image pour accéder à notre Édition spéciale!

La Chine a annoncé ce 4 août un durcissement des restrictions pour les déplacements à l’étranger de ses ressortissants, au moment où la Chine fait face à une reprise de l’épidémie de Covid-19 sur son territoire.

Les services d’immigration vont temporairement «cesser de délivrer des passeports et d’autres documents» nécessaires pour les déplacements à l’étranger «sauf raison impérieuse», a indiqué l’un des responsables du bureau de l’immigration, Liu Haitao.

La mesure s’applique uniquement aux ressortissants chinois, a-t-il précisé lors d’un point presse. La durée de la suspension n’est pas encore été définie. Mais pour l’heure, les ressortissants chinois déjà en possession des documents requis pour se rendre à l’étranger sont autorisés ou non à se déplacer.

La Chine  a quasiment éradiqué l’épidémie de Covid-19 sur son territoire depuis le printemps 2020 et la vie y est largement revenue à la normale, malgré la persistance de quelques foyers de contamination très localisés. Mais depuis la découverte le mois dernier à Nankin (est) de nouveaux cas de Covid-19, un pic épidémique s’est rapidement étendu et touche désormais plusieurs provinces de Chine.

Lire aussi : 18 provinces chinoises sonnent l’alerte suite à la pire poussée de Covid-19

Ce regain de contamination reste certes encore très limité par rapport aux chiffres enregistrés dans d’autres pays. Mais ce foyer est en termes d’étendue géographique le plus important de ces derniers mois en Chine.

31 provinces à travers la Chine ont recommandé à leur population d’éviter les déplacements inutiles à la lumière des résurgences épidémiques alimentées par la variant Delta, les officiels et les experts de la santé de Chine ont souligné la forte infectiosité et transmissibilité du variant.

Lire aussi : 31 régions appellent à éviter les déplacements

À Wuhan, capitale de la province chinoise du Hubei (centre), a lancé une nouvelle campagne de test d’acide nucléique à l’échelle de la ville, a-t-on appris d’une conférence de presse organisée par le Centre provincial de prévention et de contrôle de la COVID-19.

À Shanghai, l’Agence de gestion sanitaire a immédiatement lancé des enquêtes sur le personnel du service de fret d’une compagnie aérienne étrangère, et d‘autres sites. De plus, une campagne de tests d’acides nucléiques massive a été lancée dans une communauté résidentielle du district de Pudong.

À Nanjing, les centres commerciaux et magasins non-essentiels ont été fermés à partir du 3 août dans le district de Jiangning. La ville a aussi  suspendu la circulation dans le district de Jiangning pour les lignes 1 et 3 du métro. Dans le même temps, 10 lignes de bus de la ville ont été raccourcies pour éviter le district de Jiangning, qui a été affecté par la récente flambée épidémique dans la ville.

À Zhengzhou, chef-lieu de la province chinoise du Henan (centre), la ville a étendu la zone de confinement des communautés résidentielles et a intensifié ses mesures de contrôle de l’épidémie, alors que la flambée épidémique locale continue de se propager dans cette ville qui se remet à peine de graves inondations qui ont fait près de 300 morts.

À Fuzhou, chef-lieu de la province chinoise du Fujian (sud-est), une campagne de vaccination pour les adolescents de plus de 12 ans a été lancée.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :