31 régions appellent à éviter les déplacements

par | Août 3, 2021 | 2019-nCoV, Santé, SOCIETE

31 régions à travers la Chine ont recommandé à leur population d’éviter les déplacements inutiles face aux résurgences épidémiques alimentées par la variant Delta issu du Covid-19.

Cliquez sur l’image pour accéder à notre Édition spéciale!

Des officiels et experts de la santé de Chine ont souligné la forte infectiosité et transmissibilité du variant Delta, mettant en avant des failles du travail anti-épidémique, notamment dans les hôpitaux et les aéroports, où les risques d’infection sont élevés.

Cette nouvelle hausse du nombre de cas de Covid-19 déclenchée par le variant Delta a débuté à Nanjing, dans la province orientale chinoise de Jiangsu, et s’est depuis propagée à 18 provinces et villes.

Lire aussi : 18 provinces chinoises sonnent l’alerte suite à la pire poussée de Covid-19

Les communautés résidentielles comptent plus de 10 000 habitants, près de la communauté de Guoxing dans le district de Haidian à Beijing ont été placées en confinement et les lieux publics ont été fermés.

Un dépistage par acides nucléiques a également débuté et 4500 échantillons ont jusqu’à présent été recueillis, ont indiqué des officiels de la santé de Beijing lors d’une conférence de presse, le 2 août. Beijing a enregistré plusieurs cas locaux confirmés de Covid-19 associés à l’infection de personnes rentrant de l’extérieur de la ville.

La capitale de la province centrale de Hubei, Wuhan, a également enregistré sept cas locaux de Covid-19, alors que la ville n’avait recensé aucune infection locale depuis juin 2020.

L’épidémie se propage rapidement à travers la Chine, mettant en avant «les failles du travail anti-épidémique quotidien des villes chinoises, sonnant l’alarme pour le pays tout entier», ont expliqué des experts.

D’après ces derniers, «cela montre que les membres du personnel dans les aéroports et les hôpitaux désignés n’ont pas réalisé la surveillance et les tests avec suffisamment de rigueur sur le fret et les objets».

Ils soulignent que le gouvernement doit combler les failles pour que la Chine ne soit pas touchée par davantage de nouveaux variants, tant que l’épidémie de Covid-19 à l’étranger ne sera pas terminée.

Wang Guangfa, expert des maladies respiratoires au Premier hôpital de l’Université de Beijing, a déclaré que «les aéroports et les ports devraient augmenter la fréquence de leurs dépistages quotidiens et renforcer leur surveillance des personnes dont le travail implique des liens étroits avec des cas importés» de Covid-19.

Les experts attestent qu’un vol en provenance de Russie a été identifié comme source des infections à Nanjing. Des membres du personnel d’entretien de l’aéroport ont été infectés au cours du nettoyage de l’appareil par le variant Delta du Covid-19.

«Contrôler la source d’infection et couper les canaux d’infection sont les deux moyens principaux pour prévenir et contrôler toute résurgence épidémique en Chine. Si les personnes impliquées ne font pas un bon travail dans le suivi et la protection au quotidien de leur santé, elles risquent de devenir des sources d’infection», a indiqué Wang Guangfa.

Yang Zhanqiu, le directeur adjoint du Département de biologie pathogénique de l’Université de Wuhan, a souligné que «la résurgence du virus à Nanjing montre que les autorités locales ne sont pas parvenues à gérer correctement les excréments des patients infectés par le coronavirus ou les détritus laissés dans des avions transportant des cas confirmés. Cela reflète des failles significatives dans la gestion de ces lieux».

D’autres experts de la santé notent que Nanjing a été lente à prendre des mesures et à mener des enquêtes épidémiologiques sur le Covid-19.  

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :