Au moins 18 provinces chinoises ont sonné l’alerte au sujet du Covid-19, alors que plus de 300 cas domestiques ont été détectés en 10 jours, posant de grands défis au pays alors qu’il fait face à sa pire poussée épidémique depuis des mois.

Cliquez sur l’image pour accéder à notre Édition spéciale!

Le 2 août, la Chine continentale a signalé dimanche 55 nouveaux cas transmis localement de Covid-19, a annoncé la Commission nationale de la santé dans son rapport quotidien.

Parmi ces cas, 40 ont été rapportés au Jiangsu, sept au Hunan, deux à Beijing, deux au Hubei, un au Shandong, un au Henan, un à Hainan et un au Yunnan, selon la commission.

La Chine continentale a également signalé 43 nouveaux cas importés de Covid-19, à savoir seize au Yunnan, quatre à Beijing, quatre au Fujian, trois en Mongolie intérieure, trois au Jiangsu, trois au Shaanxi, deux à Shanghai, deux au Shandong, deux au Henan, deux au Guangdong et deux au Sichuan.

Le nombre de régions à risque moyen et élevé à travers le pays est passé à 95 dimanche, avec 91 régions à risque moyen et quatre régions à risque élevé, dont la préfecture de Dehong au Yunnan (sud-ouest), Nanjing au Jiangsu, et Zhengzhou au Henan.

Cette vague épidémique de Covid-19 a commencé avec l’infection d’agents d’entretien de l’aéroport international Lukou de Nanjing, puis s’est propagée à davantage de personnes locales et à d’autres provinces après que certaines des ces personnes ont voyagé dans une destination touristique renommée à Zhangjiajie, dans la province du Hunan.

Zhong Nanshan, le plus grand spécialiste en maladies respiratoires de Chine, a fait part de «sa profonde inquiétude face à la dernière flambée épidémique à Zhangjiajie, où au moins huit cas confirmés ont été trouvés dimanche et sont liés à des infections au Covid-19 dans au moins sept villes dans cinq provinces».

Ce dernier a souligné que Nanjing, en tant que grande ville, faisait du bon travail dans la prévention et le contrôle de l’épidémie de Covid-19, mais les spécialistes ignorent encore si l’épidémie à Zhangjiajie se propagera davantage.

De nombreux cas confirmés de Covid-19 à travers la Chine avaient des liens avec le Grand Théâtre Meili Xiangxi à Zhangjiajie. Zhong Nanshan a indiqué que dans un environnement où environ 2000 personnes se sont réunies pour un spectacle, tous leurs contacts proches et membres de leur famille devront être suivis.

Dans un nouvel avis publié le 1er août, Zhangjiajie a demandé aux communautés résidentielles de renforcer les contrôles et a exhorté les gens à rester à l’intérieur et toutes les personnes travaillant dans des postes publics à rester chez elles et à garder leur téléphone allumé. Hormis les véhicules utilisés pour les urgences, tous les autres véhicules de la ville ne seront pas autorisés sur les routes dès le 1er août.

De leurs côtés, les autorités de Nanjing, où la récente épidémie est la plus grave, ont déclaré que la ville avait détecté 204 cas domestiques confirmés au cours des trois dernières séries de tests d’acides nucléiques, principalement liés à l’aéroport de Lukou et ses zones voisines, selon les dernières informations publiées le 1er août par la Commission de la santé de Nanjing.

L’aéroport de Lukou a annoncé qu’il effectuerait une opération de désinfection en profondeur, y compris dans les hébergements du personnel, dans les 10 prochains jours.

Outre Nanjing et Zhangjiajie, de nombreuses autres villes ont également adopté des mesures concrètes pour prévenir et contrôler la propagation de l’épidémie de Covid-19 au niveau national.

Les personnes, les véhicules, les compagnies aériennes et les trains des régions où des infections au Covid-19 ont été signalées ne sont pas autorisés à entrer à Beijing, a déclaré le 1er août le gouvernement municipal de la capitale.

La ville de Yangzhou, dans la province du Jiangsu, où 12 cas confirmés de Covid-19 ont été signalés le 31 juillet, a annoncé qu’elle suspendrait toutes les compagnies aériennes nationales et tous les bateaux entrant et sortant de la ville. La ville prévoit également de lancer une deuxième série de tests d’acides nucléiques dès le 1er août.

La province du Sichuan a suspendu les voyages de groupes interprovinciaux. Neuf cas de Covid-19 ont été signalés dans la province, dont les séquences génétiques sont similaires à celles des cas de Nanjing, selon divers rapports.

A Haikou, une ville de la province de Hainan (sud), a signalé un cas confirmé de Covid-19 dont les antécédents de voyage étaient étroitement liés à des cas confirmés dans le Jiangsu. Les lieux publics où le patient s’était rendu ont subi des désinfections et des tests d’acides nucléiques de masse.

Hormis la chaîne d’infection à Nanjing, celle de Zhengzhou, chef-lieu du Henan, a été déclenchée par une infection croisée à l’intérieur d’un hôpital. La contagion s’est encore étendue le 1er août. Rien que samedi, Zhengzhou a enregistré 11 cas confirmés de Covid-19 et 16 cas asymptomatiques de Covid-19.

«La plupart des personnes infectées l’ont été à l’Hôpital du peuple n°6, impliquant du personnel d‘entretien, du personnel médical et des patients hospitalisés, ce qui révèle les lacunes de la gestion de l’hôpital», a déclaré samedi Wang Wanpeng, le nouveau chef du PCC au sein de la Commission de la santé de la ville, lors d’une conférence de presse.