vendredi, juin 14

Déclarations et plans d’exécution convenus entre chinois et arabes

La 10e Conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-arabe (FCSA) a adopté le 30 mai à Pékin la Déclaration de Beijing, le plan d’exécution du FCSA pour 2024-2026 et une déclaration commune de la Chine et des Etats arabes sur la question palestinienne.

Au cours de la conférence, la Chine a également signé un certain nombre de documents de coopération bilatérale et multilatérale avec les pays participants et le Secrétariat général de la Ligue arabe.

La Déclaration de Beijing : bilan du consensus et des progrès instaurés dans la mise en œuvre des résultats issus du premier Sommet Chine-Etats arabes. Le document explique la voie pratique à suivre pour promouvoir la construction d’une communauté d’avenir partagé sino-arabe.
La déclaration réaffirme que la Chine et les Etats arabes continueront de se soutenir dans les intérêts fondamentaux et d’approfondir leur coopération pragmatique, tout en expliquant leurs positions communes sur la résolution politique des points chauds régionaux, le dialogue entre les civilisations, la gouvernance mondiale, la lutte contre le terrorisme, les droits de l’homme, l’intelligence artificielle et le changement climatique, entre autres.

Le plan d’exécution du FCSA pour 2024-2026 : le texte trace la voie à suivre pour renforcer la construction d’un mécanisme de forum au cours des deux prochaines années, et promouvoir la coopération bilatérale et multilatérale dans des domaines, tels que la politique, l’économie et le commerce, l’investissement, les finances, les infrastructures, les ressources et l’environnement, les échanges culturels, l’aérospatiale, l’éducation et la santé.

La déclaration commune de la Chine et des États arabes sur la question palestinienne : le document exprime la profonde inquiétude de la Chine et des Etats arabes face à la prolongation du conflit à Gaza, qui a entraîné une crise humanitaire.

Elle souligne la position ferme et le consensus important des deux parties pour promouvoir un cessez-le-feu à Gaza, garantir l’aide humanitaire, s’opposer au déplacement forcé du peuple palestinien, soutenir l’adhésion à part entière de la Palestine aux Nations Unies, et œuvrer sans relâche à une résolution rapide de la question palestinienne sur la base de la solution à deux Etats. Fin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *