Le constructeur automobile chinois GAC Motors souhaite s’implanter sur le marché européen après 2020, particulièrement dans les véhicules électriques, a annoncé son directeur Yu Jun, lors de la présentation du nouveau SUV et un concept car futuriste au Mondial de l’Auto à Paris.

« Nous étudions la date de notre entrée sur le marché européen », a déclaré Yu Jun, le président de Guangzhou Automobile Group à l’Agence France Presse. Ce dernier a indiqué vouloir « d’abord analyser le marché et décider quel modèle sera lancé en premier, peut-être un nouveau véhicule électrique ou un véhicule hybride ».

« En Europe, où les normes environnementales sont strictes, nous pourrions nous implanter avec un véhicule électrique en premier. Je pense que les véhicules électriques et hybrides ont un gros potentiel » en Chine, a-t-il poursuivi.

« Les pays européens ont une forte demande pour des véhicules électriques, certains un calendrier d’interdiction des véhicules thermiques. Nous avons à partir de 2019 comme objectif de produire 200.000 véhicules totalement électriques par an », a-t-il assuré.

Aucune date précise n’a été divulguée, mais GAC Motors envisage aussi de s’implanter commercialement aux Etats-Unis, après 2020.

Ralentissement des ventes automobiles, hausse des voitures électriques