Deux chasseurs de l’armée de l’air chinoise ont survolé à très basse altitude un navire de guerre canadien qui naviguait en mer de Chine orientale, dans les eaux internationales, a annoncé jeudi le ministère canadien de la Défense.

La frégate NCSM Regina s’est dirigée le 24 juin en direction de la Corée du Nord quand «deux avions de chasse Su-30 des forces aériennes de l’armée populaire de Chine sont passés près du navire, dans un rayon d’environ 300 mètres et à une altitude d’environ 30 mètres», a indiqué un porte-parole de la Défense.

Ce survol par les deux chasseurs chinois «n’était pas provocateur, ni dangereux, ni surprenant étant donné la proximité avec la Chine», a souligné le ministère canadien de la Défense.

«Bien que la frégate avait été suivie par des navires et par un avion de l’armée populaire chinoise depuis son départ du Vietnam (…), c’est la première fois qu’ils se sont autant rapprochés», a-t-il souligné dans un communiqué à l’Agence France Presse.

En outre, l’hélicoptère canadien accompagnant le Regina «a détecté un laser dirigé vers (lui), qui provenait d’un navire de pêche», a indiqué la Défense canadienne, soulignant que «personne n’a été blessé au cours de cet incident».

La frégate Regina, accompagnée du ravitailleur naval Asterix, a franchi le 18 juin l’étroit détroit entre la Chine et Taïwan. Cette situation est la première fois depuis le début de la crise diplomatique sans précédent entre Ottawa et Beijing, démarrée en décembre 2018.