samedi, mars 23

Étiquette : Canada

Chine et Canada ne sont «pas des rivaux», selon le chef de la diplomatie chinoise
Amériques, MONDE

Chine et Canada ne sont «pas des rivaux», selon le chef de la diplomatie chinoise

«Les difficultés actuelles» dans les relations bilatérales «ne sont pas ce que la Chine souhaite voir», a indiqué le ministre des Affaires étrangères Wang Yi à son homologue canadienne, Mélanie Joly, en marge de la Conférence sur la sécurité organisée à Munich. Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a indiqué le 17 février à son homologue canadienne Mélanie Joly que leurs deux pays ne sont «pas des rivaux», fustigeant les «fausses informations» sur de prétendues ingérences chinoises. Ce dernier a souhaité le retour à des "relations sino-canadiennes sur une voie saine et stable". Selon lui, "il est dans l’intérêt fondamental des deux pays de promouvoir les relations entre la Chine et le Canada pour qu’elles cessent de se détériorer et qu’elles se stabilisent, s’amélior...
IIIème forum bouddhiste Chine-Etats-Unis-Canada dans l’est de la Chine
Amériques, MONDE, Religions

IIIème forum bouddhiste Chine-Etats-Unis-Canada dans l’est de la Chine

La troisième édition du forum bouddhiste Chine-Etats-Unis-Canada s'est ouverte le 15 novembre à Hangzhou, dans la province chinoise du Zhejiang (est), en présence de près de 300 représentants et invités. Placé sous le thème "Esprit tranquille, coexistence bénéfique", ce forum vise à établir des liens entre les communautés bouddhistes chinoises, américaines et canadiennes, ainsi qu'entre "les personnes éprises de paix", selon l'agence de presse, Xinhua. L'objectif est également de "promouvoir la coopération et les échanges internationaux bouddhistes entre les trois pays, de favoriser l'amitié Chine-Etats-Unis et Chine-Canada, de promouvoir la paix, de faciliter les échanges et l'apprentissage mutuel entre les civilisations orientales et occidentales, et de contribuer à la construction...
L’armée chinoise  gère le transit de navires de guerre américain et canadien dans le détroit de Taïwan
Amériques, Chine-Etats-Unis, TAIWAN

L’armée chinoise gère le transit de navires de guerre américain et canadien dans le détroit de Taïwan

L'Armée populaire de libération (APL) a dit gérer de manière légale un transit de navires de guerre américain et canadien dans le détroit de Taïwan. «Cela survient à un moment où les États-Unis ont déployé deux porte-avions près de la Chine dans leur tentative de maintenir leur hégémonie dans un contexte de tensions sécuritaires mondiales», selon des experts chinois interrogés par l'agence de presse, Xinhua. Le colonel Shi Yi, porte-parole du Commandement du théâtre d’opérations de l’est de l'APL, a déclaré le 2 novembre dans un communiqué de presse que le destroyer USS Rafael Peralta et la frégate NCSM Ottawa avaient transité le 1er novembre par le détroit de Taïwan, un événement que les États-Unis ont fortement mis en avant. «Le Commandement du théâtre d’opérations de l’est de l'AP...
Cameco conclut un accord d’approvisionnement en uranium avec China Nuclear International Corporation
Business News, Energies, TERRE

Cameco conclut un accord d’approvisionnement en uranium avec China Nuclear International Corporation

SASKATOON, Saskatchewan--(BUSINESS WIRE)-- Cameco (TSX : CCO ; NYSE : CCJ) vient de signer un accord d'approvisionnement en uranium avec China Nuclear International Corporation, une filiale de China National Nuclear Corporation (CNNC), un des plus grands exploitants de centrales nucléaires du pays. Finalisé plus tôt dans l'année, le contrat a été conclu dans le cadre du Forum international 2023 sur l’industrie de l’uranium naturel qui se tient à Pékin.China National Nuclear Corporation « La Chine compte sur l’énergie nucléaire pour jouer un rôle majeur dans son engagement à atteindre des émissions nettes nulles, et CNNC représente une part importante et croissante de cet effort », déclare Tim Gitzel, président et chef de la direction de Cameco. « Cameco est très heureux de continuer ...
Une campagne de « spamouflage » venant de Chine viserait les dirigeants canadiens
Amériques, MONDE

Une campagne de « spamouflage » venant de Chine viserait les dirigeants canadiens

Le Canada a déclaré qu'une campagne de "spamouflage" liée à la Chine visait les législateurs et le Premier ministre Justin Trudeau. Le gouvernement canadien a annoncé avoir détecté une campagne de "spamouflage" (camouflage de pourriels) liée à la Chine. Des robots ont diffusé des messages de désinformation et de propagande sur les comptes de médias sociaux de membres du Parlement, dont le Premier ministre Justin Trudeau. "À partir du début d’août 2023 et à avec une ampleur croissante pendant la longue fin de semaine de septembre, un réseau d’ordinateurs zombies a laissé des milliers de commentaires en anglais et en français sur les comptes Facebook et X/Twitter de députés fédéraux canadiens", a indiqué le communiqué du ministère canadien des affaires étrangères. . "La campagne a c...
Lomiko Metals réfléchit à la décision de la Chine de limiter les exportations de graphite et annonce une mise à jour de l’entreprise, ainsi qu’une assemblée annuelle et spéciale des actionnaires le 20 décembre 2023
Amériques, Business News

Lomiko Metals réfléchit à la décision de la Chine de limiter les exportations de graphite et annonce une mise à jour de l’entreprise, ainsi qu’une assemblée annuelle et spéciale des actionnaires le 20 décembre 2023

MONTRÉAL--(BUSINESS WIRE)--Lomiko Metals Inc. (« Lomiko Metals » ou la « Société ») réfléchit aux nouvelles concernant les annonces de la Chine de limiter et de restreindre les exportations de graphite, tant le graphite naturel en paillettes que le graphite synthétique. Ces restrictions devraient prendre effet à partir du 1er décembre 2023. Cette annonce souligne l'importance de développer des projets de graphite canadiens, y compris la prochaine phase d'études au projet de graphite naturel en paillettes de La Loutre, afin d'assurer un approvisionnement sûr et responsable en Amérique du Nord. Il est de notoriété publique que les approvisionnements en graphite seront insuffisants dès aujourd'hui pour satisfaire l'énorme croissance du marché des véhicules électriques (« VE »), la pénur...
Le Canada condamne l’interception «dangereuse» de l’un de ses avions par la Chine
Amériques, MONDE

Le Canada condamne l’interception «dangereuse» de l’un de ses avions par la Chine

L'interception d'un avion militaire canadien par des avions de chasse chinois au-dessus des eaux internationales le 16 octobre est «dangereuse et imprudente», a estimé le gouvernement canadien qui entretient depuis plusieurs mois des relations diplomatiques très tendues avec la Chine. «Je suis très préoccupé par la manière non professionnelle dont cela s'est déroulé. C'était, pour être franc, dangereux et imprudent»,a déclaré le ministre de la Défense, Bill Blair. «Ce genre de comportement n'est en aucun cas acceptable, et nous le ferons savoir à la République populaire de Chine de la manière la plus appropriée», a poursuivi le ministre. Ce dernier était interrogé par des journalistes après la publication d'articles de presse rapportant qu'un jet chinois s'était approché à cinq mètre...
État d’«alerte élevée» en Chine: passage de navires américain et canadien dans le détroit de Taïwan
Chine-Etats-Unis, TAIWAN

État d’«alerte élevée» en Chine: passage de navires américain et canadien dans le détroit de Taïwan

Deux navires américain et canadien sont passés par le détroit de Taïwan éveillant la vigilance des militaires chinois. «Le Commandement du théâtre de l'est de l'Armée populaire de libération de Chine a organisé des forces navales et aériennes pour suivre l'ensemble de leurs parcours et rester en alerte conformément aux lois et aux règlements», a déclaré le colonel en chef Shi Yi, un porte-parole militaire chinois, le 9 septembre. «Les troupes sur le théâtre restent constamment en état d'alerte élevée et protégeront résolument la souveraineté nationale et la sécurité, ainsi que la paix et la stabilité régionale», a-t-il ajouté dans un communiqué. Les deux navires - identifiés uniquement dans le communiqué comme «Johnson» des États-Unis et «Ottawa» du Canada - ont «affiché ostensibl...
Le Canada expulse un diplomate chinois après des allégations d’intimidations sur un élu
Amériques, MONDE

Le Canada expulse un diplomate chinois après des allégations d’intimidations sur un élu

"Nous ne tolérerons aucune forme d'ingérence étrangère dans nos affaires internes", a expliqué la ministre canadienne des Affaires étrangères, Mélanie Joly, pour justifier l'expulsion d'un diplomate chinois. Le diplomate Zhao Wei expulsé du Canada Le Canada a annoncé, le 8 mai, l'expulsion d'un diplomate chinois accusé par Ottawa d'avoir cherché à intimider un député canadien critique du régime de Pékin. "Le Canada a décidé de déclarer M. Zhao Wei persona non grata", a indiqué la ministre canadienne des Affaires étrangères, Mélanie Joly. "Nous ne tolérerons aucune forme d'ingérence étrangère dans nos affaires internes. Les diplomates au Canada ont été avertis que s'ils adoptent ce type de comportement, ils seront renvoyés chez eux", a-t-elle ajouté dans un communiqué. Cette dernièr...
La Chine dénonce les «calomnies» du Canada après la convocation de son ambassadeur
Amériques, MONDE

La Chine dénonce les «calomnies» du Canada après la convocation de son ambassadeur

La Chine a dénoncé le 5 mai les «calomnies et diffamations» du Canada qui a convoqué son ambassadeur à Ottawa et envisage d'expulser des diplomates chinois, accusés d'avoir cherché à intimider un député canadien critique de Pékin. Le quotidien canadien Globe and Mail avait publié le 1er mai un rapport estimant que le gouvernement canadien avait fermé les yeux sur de supposées «ingérences» des autorités chinoises dans les affaires canadiennes. Le député canadien conservateur Michael Chong et sa famille, qui vit à Hong Kong, auraient supposément subi des pressions en raison des critiques du parlementaire à l'égard de la Chine. Des députés de l'opposition au premier ministre Justin Trudeau ont exigé des actions de la part du gouvernement. Dans ce contexte, le ministère canadien des A...
Le Canada accuse la Chine d’ingérence dans les élections canadiennes
Amériques, MONDE

Le Canada accuse la Chine d’ingérence dans les élections canadiennes

La ministre canadienne des Affaires étrangères, Mélanie Joly, a affirmé à son homologue chinois Qin Gang que son pays «ne tolérera jamais quelconque forme d’ingérence étrangère dans notre démocratie». La ministre canadienne des Affaires étrangères, Mélanie Joly, a souligné, que le Canada «ne tolérera jamais une quelconque forme d’ingérence étrangère dans notre démocratie et nos affaires intérieures par la Chine», ont rapporté les médias locaux. Cette déclaration a été faite le 3 mars lors d’une rencontre entre Mélanie Joly et son homologue chinois Qin Gang, en marge de la Réunion ministérielle du G20 à New Delhi en Inde. La ministre canadienne a affirmé, dans un tweet publié à l’Issue de cette rencontre, avoir été «directe, ferme et sans équivoque» avec le ministre chinois, avec ...
Le Canada réfléchit à l’expulsion de diplomates chinois, la Chine hausse le ton
Amériques, MONDE

Le Canada réfléchit à l’expulsion de diplomates chinois, la Chine hausse le ton

Le gouvernement canadien analyse à quel point les représailles de la Chine seraient difficiles pour le Canada si Ottawa décidait d'expulser des diplomates chinois, dont celui qui est accusé d'avoir ciblé le député conservateur Michael Chong et ses proches à Hong Kong. La ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly, a déclaré le 4 mai qu'elle avait demandé à son sous-ministre de convoquer l'ambassadeur de Chine au Canada, Cong Peiwu, concernant cette affaire, tout en précisant que l'expulsion pure et simple était une option. Michael Chong, quant à lui, a déclaré le 4 mai que l'agence d'espionnage du Canada avait informé en 2021 le conseiller à la sécurité nationale du Premier ministre des menaces présumées contre le député et sa famille à Hong Kong. En effet, ce dernier est extrême...
Le G7 uni face à la Chine
MONDE

Le G7 uni face à la Chine

Les chefs de la diplomatie des pays du G7 ont présenté le 17 avril un front uni face à la Chine, rejetant toute différence de position concernant le géant asiatique. Réunis à Karuizawa, au Japon, les ministres des Affaires étrangères des grands pays industrialisés ont échangé durant un long moment sur la montée en puissance de la Chine. Les pays du Groupe des 7 (France, Japon, Etats-Unis, Canada, Allemagne, Italie, Royaume-Uni), présidé par le Japon, avait clairement affiché leurs position lors d'un dîner à huis clos le 16 avril durant lequel ils ont échangé sur la Chine et la Corée du Nord. Les ministres ont condamné les récents tirs de missiles nord-coréens et réaffirmé "la forte détermination du G7 de n'accepter aucune tentative de changer le statu quo par la force", selon un c...
La Chine condamne l’interdiction américaine de Tiktok
Chine-Etats-Unis, MONDE

La Chine condamne l’interdiction américaine de Tiktok

La Chine estime que "le gouvernement américain devrait sérieusement respecter les principes de l'économie de marché et de la concurrence loyale". La Chine a accusé les États-Unis de réprimer les entreprises étrangères après que la Maison Blanche a ordonné de bannir sous 30 jours l'application de médias sociaux chinoise Tiktok sur les smartphones du personnel des agences fédérales américaines. "Le gouvernement américain devrait sérieusement respecter les principes de l'économie de marché et de la concurrence loyale", a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Mao Ning. Washington doit "mettre fin à la suppression injustifiée des entreprises concernées et créer un environnement ouvert, équitable et non discriminatoire pour les entreprises du monde entier", a ajo...
Les gouvernements américain et canadien demandent de bannir TikTok
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Les gouvernements américain et canadien demandent de bannir TikTok

Quelques jours après la Commission européenne et le Conseil européen, les Etats-Unis et le Canada ont exigé de leurs employés qu’il suppriment l’application TikTok de leurs appareils professionnels. Les Occidentaux craignent que le réseau social, filiale du géant chinois ByteDance, ne permette aux autorités chinoises d'espionner pour récupérer des données personnelles sensibles. Les gouvernements canadien et américain ont interdit à leurs employés, le 28 février, d'installer l’application de vidéos courtes TikTok sur leurs appareils. Washington laisse trente jours à toutes ses agences fédérales pour supprimer l’application de tout appareil mobile. De son côté, Ottawa a demandé à ses employés d’agir immédiatement. "Ces orientations s'inscrivent dans le cadre de l'engagement permane...
Le chanteur sino-canadien Kris Wu condamné pour viol à 13 ans de prison
Divertissement, Police et Justice, SOCIETE

Le chanteur sino-canadien Kris Wu condamné pour viol à 13 ans de prison

Immense star dans l'Empire du milieu, le chanteur Wu Yi Fan (Kris Wu) a été condamné pour viol et activités licencieuses, selon un jugement prononcé le 25 novembre. Si le mouvement #MeToo est plutôt modeste en Chine, il a contribué à une plus grande liberté de parole des femmes victimes de violences. L'affaire Wu a d'ailleurs suscité un scandale dans toute la Chine. Un tribunal chinois a condamné Wu Yi Fan, chanteur et acteur de nationalité canadienne, à 13 ans de prison pour viol. Lire aussi : La star Kris Wu arrêté pour soupçon de viol Le tribunal populaire de l'arrondissement de Chaoyang à Beijing a prononcé la première sentence du procès. Ce dernier sera expulsé après avoir purgé sa peine de prison en Chine, selon le verdict. De novembre à décembre 2020, Wu Yi Fan a violé t...
Moments tendus entre Justin Trudeau et Xi Jinping au G20
Amériques, MONDE

Moments tendus entre Justin Trudeau et Xi Jinping au G20

Le 16 novembre, le président chinois Xi Jinping a eu un vif échange avec le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, après avoir participé à la séance de clôture du sommet des dirigeants du G20 à Bali, en Indonésie. Selon les informations de Het Laatste Nieuws, Xi Jinping a reproché à Justin Trudeau d'avoir partagé avec les médias une partie du contenu de leurs échanges à huit clos. Lors d'un échange la veille, Justin Trudeau avait questionné le président chinois sur des soupçons d’espionnage chinois et d’ingérence électorale au Canada. Courte rencontre en marge du sommet du G20, le 15 novembre Le bureau du premier ministre a indiqué que Justin Trudeau avait soulevé la question de l’ingérence chinoise dans les élections canadiennes de 2019 lors de sa rencontre avec le président chin...
Le Canada veut «accroître son influence» face à la Chine dans le Pacifique
Amériques, MONDE

Le Canada veut «accroître son influence» face à la Chine dans le Pacifique

«Le Canada ne s'excusera pas de défendre ses intérêts nationaux. Nous ne nous excuserons pas de chercher à faire respecter les règles mondiales», a affirmé Mélanie Joly, ministre canadienne des Affaires étrangères. Cette dernière a dénoncé, le 9 novembre 2022, une Chine «qui bouleverse de plus en plus l'ordre mondial», à la veille d'une tournée dans la région indo-pacifique. Selon la cheffe de la diplomatie canadienne, le Canada doit «accroître son influence» dans la région estimant que le «statut quo n'est pas une option». Le gouvernement canadien a récemment rendu plus difficile l'accès à ses minéraux rares et ordonné à des entreprises chinoises de céder leur participation dans des sociétés canadiennes du secteur, invoquant des raisons de «sécurité nationale». Lire aussi : Le Ca...
La Chine se livre à «des jeux agressifs» avec la démocratie canadienne
Amériques, MONDE

La Chine se livre à «des jeux agressifs» avec la démocratie canadienne

La Chine se livre à des «jeux agressifs» avec les démocraties et les institutions canadiennes, a déclaré le 7 novembre le Premier ministre canadien Justin Trudeau après la publication d'un rapport attestant d'une interférence étrangère lors d'élections dans le pays. Cette déclaration intervient après que la chaîne canadienne Global News a rapporté le financement d'un «réseau clandestin» d'au moins 11 candidats fédéraux aux élections de 2019. Le rapport a été livré au Premier ministre et à plusieurs membres du cabinet dans une série d'exposés et de notes de service présentés pour la première fois en janvier 2022. Les auteurs y détaillent les efforts de la Chine pour accroître son influence dans la région et "renverser le processus démocratique du Canada", ont indiqué des sources au mé...
Le Canada ordonne à des entreprises chinoises de céder leurs investissements
Amériques, MONDE

Le Canada ordonne à des entreprises chinoises de céder leurs investissements

Le ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie canadien, François-Philippe Champagne, a ordonné le 2 novembre à trois entreprises chinoises de céder leur participation dans des sociétés canadiennes du secteur des minéraux rares. Pékin s'oppose à cette décision. Ce dernier a justifié sa décision par des raisons de «sécurité nationale». Les entreprises qui doivent céder leurs investissements sont Sinomine (Hong Kong) Rare Metals Resources Co Ltd, Chengze Lithium International Limited ainsi que Zangge Mining Investment (Chengdu) Co Ltd, d'après un communiqué. La décision a été prise après des examens menés «de façon approfondie» par les organismes canadiens chargés de la sécurité nationale et du renseignement, a précisé le ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Indu...
La Gendarmerie royale enquête sur de possibles «postes de police» chinois au Canada
Amériques, MONDE

La Gendarmerie royale enquête sur de possibles «postes de police» chinois au Canada

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) est actuellement en train d'enquêter sur la présence de bureaux de la police chinoise sur le territoire canadien. Selon l’organisme de défense des droits de la personne, Safeguard Defenders, il y en aurait plus de 50 dans le monde, dont 3 dans la grande région de Toronto, dans des quartiers où vivent de nombreux Chinois. L’un de ces postes de police serait dans une maison, un autre dans un édifice commercial d’un étage à Markham et un troisième dans un dépanneur du quartier Scarborough, dans l’est de Toronto. Lire aussi : La police chinoise aurait ouvert des bureaux de police aux Pays-Bas "Nous croyons que, dans la plupart des pays, il s’agit d’un réseau de personnes plutôt que d’un poste de police où l’on traînerait les gens", a expliqué Laur...
Rapport ONU :  Ottawa et Washington exigent des comptes de la part de la Chine
Chine-Etats-Unis, RÉGIONS SPÉCIALES, Xinjiang

Rapport ONU : Ottawa et Washington exigent des comptes de la part de la Chine

A la suite de la publication par l’ONU d’un rapport sur la situation des droits de la personne dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang, Ottawa et Washington ont exhorté Pékin à respecter ses obligations internationales. Le rapport de la Haute-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme a estimé que certaines pratiques commises à l'encontre de la minorité musulmane des Ouïghours au Xinjiang s'apparentent à des "crimes contre l'humanité". L'ONU indique avoir relevé des "cas crédibles de torture ou de mauvais traitements infligés à des détenus" dans la région autonome du Xinjiang. En août 2018, un groupe d'experts des droits de l'Homme des Nations unies a indiqué que la Chine détenait environ un million de musulmans Ouïghours dans des camps secrets au Turkestan oriental. ...
Des députés canadiens devraient se rendre à Taiwan
Amériques, MONDE, TAIWAN

Des députés canadiens devraient se rendre à Taiwan

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a exprimé son scepticisme quant au voyage annoncé par des députés fédéraux à Taiwan durant l’automne. Ce dernier a indiqué qu'«il y a des réflexions importantes en cours en ce moment», a lancé le PM canadien, faisant allusion aux tensions entre Pékin et Washington, à la suite de la visite de Nancy Pélosi à Taipei. Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a souligné que son gouvernement «veillera à ce que les députés tiennent compte de toutes les conséquences possibles d'un voyage commercial à Taïwan». Le Comité permanent du commerce international de la Chambre des communes (chambre basse du parlement canadien) a demandé une «approbation budgétaire» pour effectuer une visite à Taiwan, sujet de tension entre la Chine et les États-Un...
Un magnat canadien d’origine chinois condamné à 13 ans de prison pour corruption
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Un magnat canadien d’origine chinois condamné à 13 ans de prison pour corruption

Le magnat canadien d'origine chinoise Xiao Jianhua, qui avait disparu en 2017 d'un hôtel à Hong Kong, a été condamné à 13 ans de prison, a annoncé la justice chinoise. Avant son arrestation, Xiao Jianhua était l'un des hommes les plus riches de Chine, avec une fortune estimée à 6 milliards de dollars. Il a été reconnu coupable notamment de "détournement de fonds publics" et "utilisation illégale de fonds", a indiqué dans un communiqué le Tribunal intermédiaire numéro 1 de Shanghai, où l'homme d'affaires était jugé. En 2017, il avait disparu subitement, ce qui avait provoqué un vif émoi à Hong Kong. Connu pour être proche des hauts dirigeants communistes chinois, il avait été enlevé par des agents de Pékin, selon certains médias. Depuis, peu d'informations avaient filtré sur l'affaire...
La Chine dépose des représentations auprès du Canada pour la déclaration du G7 sur Taiwan
Amériques, TAIWAN

La Chine dépose des représentations auprès du Canada pour la déclaration du G7 sur Taiwan

Le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Xie Feng, a convoqué Jim Nickel, chargé d'affaires de l'ambassade du Canada en Chine, pour déposer des représentations solennelles et une vive protestation concernant la déclaration négative sur Taiwan publiée par les ministres des Affaires étrangères du G7 et le Haut représentant de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité. Lire aussi : Pour le G7, il n'y a « aucune justification » pour des manoeuvres militaires chinoises "La Chine condamne fermement la déclaration du G7 qui confond le bien et le mal", a annoncé Xie Feng , ajoutant que la visite de Nancy Pelosi à Taiwan avait "gravement violé le principe d'une seule Chine et les trois communiqués conjoints sino-américains, sérieusement endommagé le fondement poli...
Le Canada dénonce la suppression de la liberté d’expression à Hong Kong
Amériques, Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Le Canada dénonce la suppression de la liberté d’expression à Hong Kong

Selon un communiqué du ministère canadien des affaires étrangères, à l’occasion du 25ème anniversaire de la création de la Région administrative spéciale de Hong Kong, Ottawa a dénoncé la suppression de la liberté d’expression et de l'expression pacifique d'opinions alternatives à Hong Kong. L'ambassade de Chine au Canada a dénoncé ce communiqué de presse. Lire aussi : Les équipements 5G de Huawei et ZTE vont être interdit au Canada LE CANADA DÉNONCE LA LOI SUR LA SÉCURITÉ NATIONALE «Malheureusement, depuis l'imposition de la loi sur la sécurité nationale (LSN) à Hong Kong le 30 juin 2020, et au cours des deux dernières années, nous avons vu la liberté d'expression et l'expression pacifique d'opinions alternatives supprimées», a écrit le ministère dans le communiqué. Ottawa a ajout...
La COP15 de l’ONU sur la biodiversité est déplacée de Chine au Canada
Environnement, TERRE

La COP15 de l’ONU sur la biodiversité est déplacée de Chine au Canada

La COP15, un sommet majeur de l'ONU sur la biodiversité, plusieurs fois reporté en raison de la pandémie, sera organisé au Canada et non plus en Chine, a annoncé le 21 juin l'organisme onusien chargé de l'événement. La deuxième phase des négociations des Nations unies sur les nouveaux objectifs de conservation de la biodiversité mondiale d'ici à 2030, connue sous le nom de «COP15 sur la biodiversité», a été déplacée de Kunming dans la province de Yunnan vers la ville canadienne de Montréal et se déroulera du 5 au 17 décembre, a indiqué le ministère chinois de l’Écologie et de l'environnement dans un communiqué de presse. Cette décision a été prise à la suite de consultations entre les gouvernements chinois et canadien et le secrétariat de la Convention des Nations unies sur la divers...
Les équipements 5G de Huawei et ZTE vont être interdit au Canada
Amériques, MONDE

Les équipements 5G de Huawei et ZTE vont être interdit au Canada

Ottawa a annoncé qu'il prévoyait d'interdire l'utilisation des équipements 5G produits par les groupes chinois Huawei Technologies et ZTE. L'objectif pour le gouvernement canadien est de protéger sa sécurité nationale, imitant les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. "Les fournisseurs qui ont déjà installé ces équipements seront contraints de cesser de les utiliser et de les retirer", a déclaré le ministre de l'Industrie, François-Philippe Champagne, lors d'une conférence de presse. Cette décision d'Ottawa, qui était anticipée, avait été repoussée du fait de tensions diplomatiques avec Pékin. Le gouvernement canadien avait annoncé en septembre 2018 qu'il allait étudier les possibles menaces pour la sécurité nationale représentées par l'utilisation d'équipements Huawei. Pékin a dén...
La directrice de Huawei Meng Wanzhou revient sur le devant de la scène
POLITIQUE

La directrice de Huawei Meng Wanzhou revient sur le devant de la scène

La directrice financière de Huawei, Meng Wanzhou, a assisté à la conférence de presse du rapport annuel 2021 de Huawei à Shenzhen, dans la province chinoise du Guangdong (sud), le 28 mars 2022. Six mois après son retour du Canada, la directrice financière de Huawei, Meng Wanzhou, a fait sa première grande apparition médiatique en Chine depuis sa libération. Lire aussi : La directrice de Huawei libérée par la justice canadienne Cette dernière avait été arrêté fin 2018 à Vancouver marquant le début d'une crise diplomatique majeure entre Pékin et Ottawa, avec la détention en parallèle en Chine de deux Canadiens. Après près de trois ans de procédure, Meng Wanzhou a finalement retrouvé la liberté fin septembre 2021 et regagné la Chine. Hormis une courte déclaration à son arrivée sur...
La Chine répond à Justin Trudeau
Amériques, MONDE

La Chine répond à Justin Trudeau

"Le Canada doit remplacer sa perception erronée de la Chine par un point de vue objectif et rationnel, et oeuvrer avec la Chine pour ramener les relations bilatérales sur la bonne voie du développement", a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian. Ce dernier a réagit aux propos du Premier ministre canadien, Justin Trudeau, selon lesquels les pays occidentaux partageant la même vision devaient montrer un front uni contre la "diplomatie coercitive" de la Chine et ses mesures visant à opposer les pays démocratiques les uns aux autres. Lire aussi : Le Premier ministre canadien Justin Trudeau attaque la Chine "Les propos du dirigeant canadien ne correspondent pas aux faits et sont pleins de malentendus et d'erreurs de jugement sur la Chine", a i...