Un second malade atteint de la pneumonie liée à un coronavirus est mort à Wuhan, selon un communiqué de la Commission municipale de la santé de Wuhan.

Le patient, Xiong, âgé de 69 ans, est décédé le 15 janvier, a indiqué le communiqué. Le malade avait été transféré à l’hôpital Jinyintan de Wuhan pour des soins le 4 janvier.

Il souffrait d’une grave myocardite, d’anomalies des fonctions rénales et de graves dommages à plusieurs organes lorsqu’il a été admis à l’hôpital, selon le document.

Le 15 janvier, aucun nouveau cas de pneumonie liée au nouveau coronavirus n’a été signalé et cinq malades ont été autorisés à quitter l’hôpital.

La Commission a dénombré à minuit le 15 janvier, un total de 41 cas signalés et 12 malades ayant pu quitter l’hôpital. Cependant, cinq autres sont dans un état critique.

D’après le texte, 644 des 763 personnes ayant eu des contacts étroits avec les malades et placées en observation médicale ont été libérées. Aucun cas n’a été signalé parmi les 763 personnes.

L’enquête des autorités sanitaires a permis de déterminer que plusieurs patients sont des vendeurs d’un marché de Wuhan spécialisé dans la vente en gros de fruits de mer et de poissons. Les autorités de Wuhan ont pris plusieurs mesures, ordonnant surtout la fermeture du marché concerné, où des opérations de désinfection et des analyses ont été effectuées.

Deux autres cas de cette mystérieuse pneumonie, laissant craindre un nouveau SRAS, ont par ailleurs été détectés en Thaïlande et au Japon, où les autorités de ces deux pays affirment que les patients s’étaient rendus à Wuhan avant leur hospitalisation.