Les prix des maisons neuves en Chine ont renoué avec la croissance en mars après avoir stagné pour la première fois en cinq ans en février, suggérant une certaine demande refoulée alors que l’impact de l’épidémie de coronavirus sur le marché immobilier s’estompe progressivement.

Les prix moyens des maisons neuves dans les 70 grandes villes chinoises ont légèrement augmenté de 0,1% en mars 2020 par rapport au mois dernier, n’ayant pas changé en février, selon les calculs de l’agence de presse Reuters basés sur les données du Bureau national des statistiques (NBS) publiées le 16 avril.

Sur une base annuelle, les prix des maisons ont augmenté de 5,3% en mars, le rythme le plus lent depuis juin 2018, après une hausse de 5,8% en février. La majorité des 70 villes interrogées par la NBS ont encore signalé des augmentations mensuelles des prix des maisons neuves, le nombre passant à 38 contre 21 en février.

Les principaux promoteurs immobiliers chinois, comme Evergrande, ont lancé des remises et des promotions pour stimuler les ventes. Les dernières données du chercheur CRIC montrent que les ventes des 100 meilleurs développeurs ont bondi de 136,2% le mois dernier par rapport à février.