L’épidémie de coronavirus affecte gravement le marché du travail, le nombre de nouveaux postes proposés diminuant de 27% au premier trimestre de l’année, en raison des réductions de recrutement parmi les exportateurs et les entreprises étrangères.

L’étude de l’Université chinoise de Beijing a recensé 23 millions de nouvelles offres d’emploi sur le site de recrutement chinois Zhaopin.com. Selon les auteurs, cette réduction est un nouvel avertissement vis-à-vis des perspectives économiques de la Chine, notamment son rôle dans l’économie mondiale et les perspectives des jeunes demandeurs d’emploi dans le contexte de la pandémie de Covid-19.

L’étude a également montré que les annonces de recrutement dans le secteur du divertissement et des services avaient chuté de plus de 40% par rapport à l’année précédente, suivies de baisses plus faibles dans les domaines de l’éducation, des sports, des technologies de l’information et des finances.

Les petites entreprises sont les plus grands créateurs d’emplois en Chine, mais l’étude a montré que moins de personnes recrutaient au premier trimestre.