mercredi, mai 22

Huawei donne le coup d’envoi de l’édition 2023 du Global Analyst Summit

Communiqué de Huawei – Huawei a donné le coup d’envoi de la 20e édition annuelle de son Global Analyst Summit (HAS) aujourd’hui à Shenzhen.

Plus de 1 000 analystes de l’industrie, analystes financiers, leaders d’opinion et représentants des médias du monde entier ont participé à ce sommet pour débattre de l’état de l’industrie des TIC, y compris des stratégies de développement, des feuilles de route pour la transformation numérique et des tendances futures de l’industrie.

Sabrina Meng, vice-présidente, présidente tournante et directrice financière de Huawei, a ouvert le sommet par un discours liminaire. «La numérisation est un océan bleu pour l’ensemble du secteur», a-t-elle déclaré. «Huawei continuera à investir dans des domaines tels que la connectivité, l’informatique, le stockage et le cloud. *»

«Notre objectif est d’offrir à nos clients une infrastructure numérique dont l’architecture est la plus simple possible et dotée de la meilleure qualité possible, afin d’offrir la meilleure expérience possible au coût le plus bas possible. Nous souhaitons aider les organisations à passer au numérique en quatre étapes : numérisation des opérations, création de plateformes numériques, mise en place de renseignements basés sur des plateformes et exploitation de ces renseignements. Le moment est venu de prospérer ensemble dans ce nouvel et passionnant avenir numérique.»

Sabrina Meng a ensuite fait part de trois grandes leçons issues de l’expérience de près de 10 ans de Huawei dans la transformation numérique. «Premièrement, la stratégie est essentielle. La transformation numérique est essentiellement une question de planification et de choix stratégiques. Toute transformation numérique réussie doit être axée sur la stratégie, et non sur la technologie.»

«Deuxièmement, les données constituent la base», a-t-elle poursuivi. «Les données ne créent de la valeur que lorsqu’elles circulent au sein d’une organisation, c’est pourquoi une gouvernance méthodique des données est essentielle. L’intégration des données dans différentes dimensions créera encore plus de valeur.»

«Troisièmement, le renseignement est le but. Les données redéfinissent la productivité. La numérisation des opérations et la création de plateformes numériques permettent de nettoyer, de visualiser et d’agréger les données, jetant ainsi les bases de la transformation numérique. L’utilisation du renseignement rend les données disponibles à la demande, plus faciles à comprendre et exploitables, ce qui fait passer la transformation numérique au niveau supérieur.»

Le Dr Zhou Hong, président de l’Institut de recherche stratégique de Huawei, a également pris la parole à cette occasion. Il a présenté les hypothèses et les visions de Huawei pour un futur monde intelligent, expliquant en détail comment nous pouvons transformer l’expérience en connaissances structurées et jeter les bases du renseignement.

«Il est essentiel de repenser les approches en matière de réseaux et d’informatique à mesure que nous nous dirigeons vers un monde intelligent», a déclaré M. Zhou. «En ce qui concerne les réseaux, nous avons ce qu’il faut pour dépasser les limites des théorèmes de Shannon – ainsi que les applications de sa théorie – afin de multiplier par 100 les capacités des réseaux au cours de la prochaine décennie. Pour ce qui est de l’informatique, nous évoluerons vers de nouveaux modèles, architectures et composants, et nous améliorerons notre capacité à comprendre et à contrôler le renseignement. Nous continuerons également à explorer l’utilisation de l’IA pour des applications industrielles, scientifiques, etc.»

Les deux principales allocutions ont été suivies d’une table ronde sur le rôle que joue la productivité numérique dans la numérisation de l’industrie, les défis auxquels les secteurs sont confrontés dans leur processus de numérisation, les actions recommandées, ainsi que les attentes des secteurs dans le processus d’amélioration de leur productivité numérique. Parmi les panélistes figuraient Li Peng, expert principal chez China Southern Power Grid Corporation et directeur général de son Digital Power Grid Group ; Liang Yongji, directeur exécutif chargé de l’ingénierie et de la technologie à l’autorité aéroportuaire de Hong Kong ; Liu Hong, responsable de la technologie de GSMA GSMA dans la Grande Chine ; et Charles Ross, directeur de la technologie et de la société chez Economist Impact.

2023 marque le 20e anniversaire du Huawei Global Analyst Summit. Le sommet de cette année, ainsi que de nombreuses sessions en petits groupes, se tiennent du 19 au 20 avril.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *