Le groupe Jin Fei a décidé de s’étendre à l’hôtellerie de luxe, en construisant 180 résidences de luxe à Anse-Jonchée, dans le Sud-Est du pays. Ce projet est placé sous le régime du Property Development Scheme (PDS), et possède déjà un terrain de 54 arpents.

Un investissement de plus de Rs 1 milliard (26 millions d’€) est prévu, mais il reste des obstacles à lever. « Le projet n’a pas encore été soumis. Le promoteur travaille dessus pour pouvoir nous le présenter dans les meilleurs délais », a indiqué une source proche du dossier au site Défi Média Info.

Les responsables du groupe ont déjà engagé des pourparlers avec les habitants assurant qu’il y aurait des effets positifs à cette implantation. d’une part, la création de plusieurs centaines d’emplois, dynamiser le secteur de la pêche et des sports nautiques.

Ce projet s’ajoute à celui de Riche-Terre. Mauritius Jin Fei Economic Trade and Cooperation Zone Co Ltd. a reçu sa Lettre d’intention du Conseil d’Investissement (BoI), en octobre, dont les travaux de l’Eden Garden Culture and Entertainment Square ont été lancé en septembre.

Ce projet est la première phase de la Smart City, qui comprendra plusieurs centaines d’appartements et de villas, une zone franche, un centre de soins, des institutions éducatives, de formation et de sport, un hôtel d’affaires, ainsi qu’un un centre financier et une zone industrielle.

De son côté, l’Eden Garden Culture and Entertainment Square comprendra des restaurants, des salles de cinéma, de réception, de bowling et des boutiques, entre autres.  Et d’ici 2019, la Smart City injectera Rs 4,6 milliards (1,2 milliards d’€) et Rs 15 milliards (4 milliards d’€) d’ici 2022.