La Chine ne compte officiellement que 4634 morts du Covid-19 depuis le début de l’épidémie, une épidémie endiguée par les autorités.

Le président Xi Jinping

Le 8 septembre, une « Chronique de la direction de Xi Jinping dans la bataille de la Chine contre le coronavirus » a été publié sur le site de l’agence de presse, reprenant les grandes lignes des interventions du président chinois.

« L’épidémie était une grande épreuve pour le système et la capacité de gouvernance de la Chine », avait admit le président Xi Jinping, lors de la quatrième session plénière du 19e Comité central du PCC, assurant que « nous devons apprendre de l’expérience et en tirer les leçons ».

La Chine ne compte officiellement que 4634 morts du Covid-19 depuis le début de l’épidémie. Les autorités ont largement endigué le Covid-19 dans le pays, car seuls une poignée de nouveaux cas sont désormais recensés chaque jour.

Ce 8 septembre 2020, le président chinois Xi Jinping a décerné des médailles aux lauréats de la médaille de la République et du titre honorifique national pour leurs contributions extraordinaires à la lutte du pays contre l’épidémie de COVID-19.

Quatre «héros» du personnel médical ont reçu leur récompense devant des centaines d’invités portant des masques au Palais du Peuple, place Tiananmen. Ces quatre personnes sont « les modèles dans la lutte nationale contre l’épidémie de COVID-19 ».

«Nous avons mené contre l’épidémie une grande bataille qui s’est révélée bouleversante pour nous tous. Nous avons traversé une épreuve historique et extrêmement ardue», a souligné Xi Jinping dans son discours.

«Nous sommes désormais aux avant-postes mondiaux en matière de reprise économique et de lutte contre le Covid-19», s’est-il félicité.

Pourtant les accusations des Etats-Unis, du Royaume-Uni, du Canada et entre autre de l’Australie, persistent. Ces derniers remettent en cause sa gestion de l’épidémie et l’accusent d’avoir caché la sévérité du coronavirus, découvert fin décembre 2019 dans la ville chinoise de Wuhan (centre).

Balayant ces criques, Xi Jinping a estimé que «tout égoïsme, tout rejet de responsabilité sur autrui et toute déformation des faits» risquent de «causer du tort» à sa propre population et au reste du monde.

La cérémonie a démarré avec une minute de silence en hommage aux morts du Covid-19. Zhong Nanshan, expert chinois des maladies respiratoires, figure parmi les personnes décorées.

Ce spécialiste, âgé de 83 ans, est devenu dès le début de l’épidémie le symbole de la lutte contre le nouveau coronavirus – Covid-19 – en Chine. Il a promis de « continuer à travailler main dans la main avec le personnel soignant de Chine et du reste du monde» sur l’origine du virus ou la conception de vaccins ».

Ce dernier est d’ailleurs sur la liste du panel d’experts formé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) afin d’examiner la réponse au COVID-19. Selon la porte-parole Hua Chunying, Zhong Nashan est « un expert prestigieux avec une haute réputation dans le domaine de la prévention et du contrôle des maladies infectieuses en Chine. Nous croyons qu’il apportera son aide et ses contributions positives au panel grâce à son professionnalisme et à son expérience ».