La Chine a demandé le 17 avril au Japon et aux Etats-Unis «d’éviter les actions qui s’immiscent dans les affaires intérieures de la Chine et portent atteinte aux intérêts du pays, et de s’abstenir de former une clique visant la Chine».

Zhao Lijian, porte parole du Ministère des Affaires étrangères

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a commenté lors d’un point de presse quotidien les rapports des médias selon lesquels les dirigeants du Japon et des Etats-Unis devraient évoquer des questions incluant le détroit de Taiwan lors de leurs discussions.

Zhao Lijian a déclaré que «la Chine a exprimé sa profonde inquiétude aux Etats-Unis et au Japon concernant leurs actions négatives, notamment leur collusion contre la Chine, suite à la visite du dirigeant japonais aux Etats-Unis».

Ce dernier a souligné que les relations entre la Chine et les Etats-Unis et entre la Chine et le Japon «se trouvent toutes deux à un moment important, et que le monde surveille de près les signaux que la visite enverra».

«La Chine n’a aucun problème avec le développement de relations bilatérales normales entre les Etats-Unis et le Japon, mais ces relations doivent être propices au renforcement de la compréhension et de la confiance mutuelles entre les pays de la région, ainsi qu’à la paix et à la stabilité dans la région Asie-Pacifique, et ne doivent pas viser une tierce partie ou porter atteinte aux intérêts d’une tierce partie», a déclaré le porte-parole de la diplomatie chinoise.

La position de la Chine sur Taiwan, Hong Kong, la mer de Chine méridionale et les îles Diaoyu «est cohérente et claire», a-t-il ajouté. «Notre détermination et notre volonté de sauvegarder la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement de la nation sont solides comme le roc. La Chine adoptera les réactions nécessaires en fonction de l’évolution de la situation».

Concernant la situation des îles Diaoyu, Zhao Lijian a déclaré que «le Japon avait toléré que de prétendus navires de pêche aux antécédents douteux sèment le trouble dans les eaux proches des îles Diaoyu. C’est la cause profonde de la situation complexe des îles Diaoyu».

Lire aussi : Nouvelles tensions sino-japonaises autour des îles Sensaku/Diaoyu,

«L’île Diaoyu et ses îles affiliées sont le territoire inhérent à la Chine. La Chine est fermement résolue et déterminée à sauvegarder sa souveraineté territoriale et répondra résolument aux actions illégales du Japon qui violent la souveraineté de la Chine», a-t-il déclaré.

«Nous exhortons une fois de plus sérieusement le Japon à respecter le consensus de principe en quatre points, à renforcer sa discipline interne et à éviter toute détérioration et escalade de la situation», a déclaré le porte-parole.

Pour l’agence de presse, Xinhua, «l’alliance américano-japonaise que les deux dirigeants visent à construire contre la Chine est fondée sur une mentalité de guerre froide obsolète et vouée à l’échec».

«Agissant uniquement par intérêt personnel, Joe Biden et Yoshihide Suga ont fait une déclaration inacceptable sur la Chine après une réunion à Washington, montrant leurs mauvais calculs sur la Chine, qui vont à l’encontre de la tendance de l’époque», selon l’un des journalistes de Xinhua.

L’agence dénonce les pressions des deux pays sur la Chine au sujet de Taiwan, du Xinjiang, et de Hong Kong. Les Etats-Unis et le Japon «semblent toujours coincés dans une mentalité dépassée de guerre froide. Leur tentative audacieuse d’inciter à la confrontation et de former un bloc anti-Chine va à l’encontre de l’aspiration mondiale à la paix, au développement et à la coopération».