Par Christian Lang – Dénonçant la guerre commerciale déclenchée par le pays de l’Oncle Sam, les autorités chinoises annoncent une réplique.

C’est ce vendredi 6 juillet 2018 que l’augmentation des droits de douanes des produits chinois entrant aux Etats-Unis devient effective. La réaction de la Chine ne s’est pas fait attendre, le pays contestant cette hausse des tarifs douaniers décidés par l’administration de Donald Trump.

En effet, les autorités américaines ont décidé de faire croître les frais de douane sur les importations chinoises à hauteur de 25% sur 34 milliards de dollars d’importation. 818 produits chinois sont concernés par cette mesure du gouvernement américain, dont les véhicules, les composants d’avions et les pièces pour ordinateurs.

L’administration américaine estime que cette hausse des tarifs de douane compense ce qu’elle appelle le vol de propriété intellectuelle et de technologies.

Dans sa réaction, Pékin dénonce «la plus grande guerre commerciale de l’histoire économique». La Chine promet de défendre ses droits auprès de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC). Comme l’a affirmé le ministre chinois du Commerce dans un communiqué, «la Chine a promis de ne pas tirer la première, mais pour défendre les intérêts fondamentaux du pays et de sa population, elle est contrainte à une nécessaire riposte».

Libre-échange

La Chine ne voudrait pas donc subir une mesure qu’elle juge arbitraire. Sans les lister, le ministère des Affaires étrangères de l’Empire du Milieu annonce que sa réplique a pris effet immédiatement. Il faut cependant relever que Pékin promet une imposition de taxes sur 34 milliards de dollars d’importations américaines. «Si un pays veut augmenter les droits de douane, la Chine répondra pour se défendre. Une guerre commerciale ne profite à personne car elle nuit au libre-échange et au processus multilatéral», a averti le Premier ministre chinois, Li Keqiang en visite à Sofia en Bulgarie.

Il faut préciser qu’annuellement, ce sont 50 milliards de dollars d’importations chinoises qui seront impactées par cette hausse des tarifs douaniers. Car le second lot de 16 milliards d’importations chinoises fait pour le moment l’objet d’un examen supplémentaire. La hausse concernant ce lot de 16 milliards pourra entrer en vigueur «dans deux semaines», comme l’a indiqué Donald Trump.

Cette guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine pourrait s’intensifier dans les prochains jours. Le président américain a notamment prescrit à son gouvernement «d’identifier 200 milliards de dollars de biens chinois en vue de taxes supplémentaires de 10%». Il affirme vouloir rééquilibrer les échanges commerciaux entre les deux pays. Donald Trump promet de taxer 200 milliards de dollars supplémentaires de biens additionnels si, en réaction, «la Chine augmente à nouveau ses tarifs douaniers».

Christian Lang, journaliste.

Diplômé de l’école de journalisme de l’université  Yaoundé 2. Christian Lang est spécialisé dans le traitement des faits politiques et économiques. J’ai eu à travailler dans plusieurs journaux camerounais et gabonais.