« La Chine continuera à fournir les vaccins contre le Covid-19 à d’autres pays, en particulier aux pays en développement, en temps opportun dans le cadre de ses capacités, et poursuivra la construction d’une communauté de la santé pour tous », a déclaré un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Le porte-parole Wang Wenbin a réaffirmé « l’engagement de la Chine à faire de ses vaccins contre le Covid-19 un bien public mondial une fois développés et utilisés ». Ce dernier a noté que la Chine contribuera à rendre les vaccins accessibles et abordables dans les pays en développement : « Nous traduisons nos paroles en actes ».

Outre le Pakistan, la Chine fournit également une aide en matière de vaccins à 13 pays en développement, dont le Brunei, le Népal, les Philippines, le Myanmar, le Cambodge, le Laos, le Sri Lanka, la Mongolie, la Palestine, le Belarus, la Sierra Leone, le Zimbabwe et la Guinée équatoriale, et 38 autres pays en développement qui en ont besoin recevront une assistance de la Chine en matière de vaccins à un stade ultérieur.

« Nous participons également activement à l’initiative COVAX de l’OMS visant à fournir des vaccins aux pays en développement », a ajouté le porte-parole.

La Chine a soutenu ses entreprises dans la recherche et la production conjointes de vaccins avec des partenaires étrangers et a déjà exporté des vaccins Sinopharm et Sinovac vers des pays tels que les Émirats arabes unis, le Maroc, l’Indonésie, la Turquie, le Brésil et le Chili, a précisé Wang Wenbin.

Ce dernier a expliqué que la Chine a également soutenu les entreprises concernées dans l’exportation de vaccins vers des pays qui en avaient un besoin urgent et ont reconnu les vaccins chinois et autorisé l’utilisation d’urgence de vaccins chinois dans leurs pays.