Le gouvernement « apprécie grandement la décision du gouvernement des îles Salomon de reconnaître le principe d’une seule Chine et de rompre les soi-disant liens diplomatiques avec les autorités taïwanaises », a déclaré Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Le gouvernement des îles Salomon a décidé lors d’une réunion du cabinet qu’il reconnaîtrait le principe d’une seule Chine, coupant ainsi les « liens diplomatiques » avec les autorités taïwanaises et établissant de fait des relations diplomatiques avec la Chine.

A lire aussi : Taïwan et les Iles Salomon rompt leurs relations

« Nous soutenons cette décision importante prise par les îles Salomon en tant qu’Etat souverain indépendant », a déclaré Hua Chunying, lors d’un point presse le 16 septembre.

Cette dernière a indiqué qu’il n’y a qu’une seule Chine dans le monde, que « le gouvernement de la République populaire de Chine est le seul gouvernement légitime qui représente l’ensemble de la Chine ». Elle a assuré que Taïwan « constitue une partie inaliénable du territoire de la Chine ».

« Sur la base du principe d’une seule Chine, la Chine a établi les relations diplomatiques officielles avec 178 pays à travers le monde », a déclaré Hua Chunyin.

« La décision du gouvernement des îles Salomon de reconnaître le principe d’une seule Chine et d’établir des relations diplomatiques avec la Chine prouve pleinement, à nouveau, le fait que le principe d’une seule Chine répond à l’aspiration commune du peuple et constitue une tendance irrésistible de l’époque », a déclaré cette dernière.