Le gouvernement a exprimé le 18 janvier son insatisfaction et sa ferme opposition à un rapport de la défense antimissile américaine évoquant la « menace chinoise ».

Le rapport Missile Defense Review, dévoilé le 17 janvier au Pentagone, est « la première mise à jour de la politique de défense antimissile américaine depuis sa version 2010 ».

« Le document a exagéré la confrontation géopolitique et la concurrence des grandes puissances, en faisant du battage autour de la menace chinoise », a déclaré Hua Chunying, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

« Ce choix de la partie américaine n’est pas du tout constructif », a dénoncé cette dernière, mais que « cela compromettrait la paix et la sécurité régionales, entraverait le processus du désarmement nucléaire international, déclencherait des courses aux armements et ébranlerait l’équilibre et la stabilité stratégiques mondiaux ».

Notant que la Chine était fermement engagée dans la voie du développement pacifique et d’une politique de défense nationale de nature défensive, Hua Chunying a souligné que le gouvernement chinois « faisait toujours preuve de la plus grande retenue dans le développement de ses forces stratégiques, sans intention de constituer une menace pour aucun pays, y compris les Etats-Unis ».

« Nous exhortons la partie américaine à abandonner la mentalité de la guerre froide, maintenir la paix régionale et mondiale avec une attitude responsable et prendre des mesures concrètes afin de sauvegarder la paix et la stabilité internationales », a-t-elle indiqué.