La déréglementation du marché et la demande croissante poussent la Chine à dominer les ajouts de regazéification de GNL en Asie jusqu’en 2025, selon GlobalData.

La Chine devrait générer des ajouts de capacité de regazéification de gaz naturel liquéfié (GNL) en Asie entre 2021 et 2025, contribuant à environ 36 % des ajouts de capacité totale de la région d’ici 2025.

La demande de gaz naturel en constante augmentation, le besoin de réduire les émissions de carbone et la libéralisation des domestiques marché du gaz (conduisant à la croissance des investissements dans le segment de regazéification de sociétés non gouvernementales) conduisent des ajouts de capacité de regazéification de la Chine, selon le GlobalData, cabinet leader des données et analyse.

Le rapport de GlobalData, « Global LNG Perspectives de l’industrie à l’horizon 2025 – Capacité et des dépenses en immobilisations Outlook avec les détails de toutes exploitation et terminaux prévus », révèle que la Chine devrait assister à une augmentation totale de la capacité de regazéification du GNL de 5 956 milliards de pieds cubes (bcf) d’ici 2025.

Cette capacité, 4 380 milliards de pieds cubes devraient provenir des terminaux neufs, tandis que le reste de la capacité proviendrait de l’expansion des terminaux de regazéification existants.

Teja Pappoppula, analyste pétrole et gaz à GlobalData, a indiqué que «la plupart des ajouts de la capacité en Chine se font par le biais des projets de nouvelle construction avec le terminal planifié de Tangshan II, qui est le plus important avec une capacité de 584 BCF. Le terminal Cafeidian Xintian Long Co Ltd doit lui devenir opérationnel en 2022».

Parmi les projets d’expansion, le terminal de regazéification Qingdao Expansion II représente la plupart des ajouts de capacité d’expansion en Chine avec 341 milliards de pieds cubes de capacité qui devraient être ajoutés en 2023.

Le troisième plus gros contributeur du pays est le terminal annoncé de Zhoushan III qui devrait ajouter une capacité de 341 milliards de pieds cubes en 2024. China Petroleum & Chemical Corp sera l’opérateur de ce terminal de regazéification.