Un responsable du planificateur d’État chinois a déclaré ce 2 novembre 2022 que les investissements étrangers de la Chine ont augmenté de manière constante jusqu’à présent cette année et qu’il encouragera davantage d’investissements étrangers dans l’industrie manufacturière.

Xia Qing a indiqué, lors d’un atelier de l’APEC sur les chaînes d’approvisionnement à Pékin, que les investissements directs étrangers (IDE) de la Chine ont augmenté de 15,6% par rapport à l’année précédente au cours des neuf premiers mois de l’année pour atteindre 1 000 milliards de yuans (138,52 milliards de dollars), après une croissance de 16,4% de janvier à août, selon les données du ministère du Commerce.

Quelque semaines plutôt, le planificateur d’État chinois avait publié la liste 2022 des secteurs pour l’investissement étranger. Cette liste a été élargie pour encourager les capitaux étrangers à affluer dans les secteurs manufacturiers afin d’améliorer les chaînes industrielles et d’approvisionnement.

La nouvelle liste, dont le nombre d’industries passe de 480 à 519 dans la dernière publication des secteurs éligibles en 2020, est intervenue après l’appel lancé par le président Xi Jinping incitant la Chine à « gagner la bataille » dans les technologies de base lors du Congrès du Parti communiste qui vient de s’achever.

Axée sur les secteurs manufacturiers, la nouvelle version de la liste reste une « mesure clé pour stabiliser les investissements étrangers dans la situation actuelle », a déclaré vendredi la Commission nationale du développement et de la réforme (NDRC) dans un communiqué.

« Elle est non seulement propice à la promotion d’une ouverture de haut niveau et à l’accélération de la construction d’un nouveau modèle de développement, mais aussi à la poursuite de la stabilisation des investissements étrangers, à l’optimisation de la structure des investissements et au renforcement des attentes et de la confiance des investisseurs étrangers », a souligné la commission.

« L’utilisation des capitaux étrangers par la Chine a fait des progrès constants, mais elle est toujours confrontée à une plus grande pression extérieure », selon le communiqué de la NDRC.

D’autres domaines ont été révisés, tels que les secteurs des équipements d’appui aérien au sol et des composants clés qui sont liés à la conduite autonome. Ils ont été révisés ou ajoutés à la nouvelle liste, après l’annonce de l’agence de planification attestant que la Chine encouragera les entreprises étrangères à investir dans les équipements et composants de haute technologie.

Cette nouvelle liste entrera en vigueur le 1er janvier 2023, elle remplacera celle établie en 2020. Les investissements étrangers seront également encouragés dans les secteurs de la fabrication avancée, des économies d’énergie et de la protection de l’environnement dans les régions du centre, de l’ouest et du nord-est de la Chine, a souligné la Commission.

Les investissements étrangers dans la fabrication d’équipements ont été soutenus dans la ville de Chongqing, et les provinces du Sichuan, du Hubei, du Hunan et du Shaanxi. De plus, les industries commerciales de transformation à forte intensité de main-d’œuvre ont été particulièrement encouragées dans les provinces de Jiangxi, Anhui, Henan, Gansu ainsi que dans les régions de Guizhou, Ningxia et Guangxi.