Les entreprises de la restauration et du tourisme vont bénéficier du soutien financier des autorités chinoises. L’autorité de régulation du secteur bancaire et celle de l’assurance a expliqué que ce secteur a été durement frappé par l’épidémie de COVID-19.

De plus, le secteur des services a également été impacté par les restrictions sanitaires imposées par la Chine, depuis trois ans, qui ont entraîné la fermeture de nombreux restaurants.

« La reprise et l’expansion de la consommation seront une priorité », a déclaré la Commission de régulation des banques et des assurances (China Banking and Insurance Regulatory Commission, CBIRC) dans un communiqué. Cette dernière a indiqué que l’achat de biens onéreux comme les véhicules à énergie nouvelle (électriques et hybrides rechargeables) sera encouragé.

La Chine va également accentuer son soutien en faveur de l’investissement et des entreprises privées.

Les ventes au détail ont chuté de 5,9% en novembre, la plus forte baisse depuis le mois de mai, lorsque Shanghaï vivait sous confinement.

Avec les difficultés persistantes du secteur immobilier, la CBIRC s’est engagée à satisfaire des besoins de financement raisonnables et à améliorer les bilans des principaux promoteurs, selon l’agence de presse, Reuters.

En 2023, l’économie chinoise devrait enregistrer une trajectoire ascendante indépendante avec une reprise globale, a déclaré un haut du bureau du Comité central pour les affaires financières et économiques.

Ce dernier s’est exprimé à l’issue de la Conférence centrale sur le travail économique, un événement donnant le ton pour le travail économique du pays.

« Cette bonne perspective peut être attribuée à la réponse optimisée à l’épidémie, aux politiques efficaces favorables à la croissance et à la faible base de comparaison cette année. La réponse améliorée de la Chine à la COVID-19 exercera une influence positive majeure sur l’économie », a estimé le responsable.

Ce dernier a indiqué que la Chine « maintiendra ses politiques existantes consistant à accroître la demande tout en promouvant l’amélioration structurelle l’année prochaine et introduira de nouvelles mesures en fonction des besoins réels ».

Bien que l’économie chinoise soit confrontée à de multiples défis dans le pays et à l’étranger, ses fondamentaux solides restent inchangés, avec une forte résilience, d’énormes potentiels et une grande vitalité, a expliqué le responsable.

Il est ainsi prévu le soutien politique dans les domaines budgétaire, monétaire, industriel, scientifique, technologique et social. La Chine renforcera sa politique budgétaire proactive avec une meilleure efficacité et rendra sa politique monétaire prudente ciblée et efficace, tout en accordant un soutien accru aux petites et micro-entreprises, à l’innovation technologique et au développement vert.

La coordination renforcée de diverses politiques formera une force combinée pour faire avancer le développement de haute qualité, a souligné ce dernier.