jeudi, mai 23

La coopération économique et commerciale de l’OCS continue de se développer

Un article du Quotidien du Peuple – Le Forum industriel et des chaînes d’approvisionnement de l’OCS et l’Exposition internationale sur l’investissement et le commerce de l’OCS 2023 ont débuté récemment à Qingdao, dans la province du Shandong, en Chine orientale.

Au total, 330 entreprises et organisations de 34 pays et régions, dont les États membres de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) et les régions situées le long des itinéraires de l’Initiative «la Ceinture et la Route» (ICR), ont présenté plus de 10 000 types de spécialités importées lors de l’exposition. Des contrats d’achat de marchandises d’un montant total d’un milliard de yuans (140 millions de dollars) ont été signés.

À l’heure actuelle, le monde est confronté à une reprise économique lente, tandis que les chaînes industrielles et d’approvisionnement mondiales subissent des ajustements en profondeur.

Face à l’instabilité et aux incertitudes de l’économie mondiale, les pays de l’OCS ont renforcé la collaboration des chaînes industrielles et d’approvisionnement et encouragé le regroupement efficace des facteurs et des ressources, contribuant ainsi à la résilience et à la stabilité des chaînes mondiales, ont déclaré les participants au forum.

Des chaînes industrielles et d’approvisionnement stables et efficaces sont cruciales pour les régions de l’OCS et le monde, a noté le secrétaire général adjoint de l’OCS, Nurlan Yermekbayev.

Lors de l’exposition internationale sur l’investissement et le commerce de cette année, de nombreux produits alimentaires, biens de consommation, produits artisanaux et agricoles de différents pays ont été exposés, et les visiteurs ont pu effectuer des achats tout en découvrant les coutumes et les traditions étrangères.

La zone d’exposition de la Russie a été aménagée comme une avenue élégante et romantique, et un grand écran présentait le musée historique d’État russe.

La zone d’exposition de l’Égypte était décorée d’éléments nationaux, notamment des maquettes de pyramides, des statues de pharaons, ainsi que des scènes de dromadaires et de cactus dans le désert, qui ont attiré de nombreux visiteurs venus prendre des photos.

Du miel, des produits laitiers, de la confiture et d’autres produits caractéristiques du Kirghizstan ont également été présentés. Selon un membre du personnel du ministère de l’Économie et du Commerce de la République kirghize en Chine, les consommateurs chinois ont manifesté un vif intérêt pour les produits du Kirghizstan, mais manquaient de canaux d’achat.

Des produits agricoles du Kirghizistan, dont du miel et des cerises, sont arrivés récemment en Chine, a déclaré le fonctionnaire, ajoutant que le Kirghizistan était prêt à ouvrir une boutique en ligne officielle sur la plateforme de commerce électronique chinoise JD.com et prévoyait d’ouvrir des boutiques physiques dans des villes chinoises telles que Qingdao et Urumqi, dans la région autonome du Xinjiang Uygur, dans le nord-ouest de la Chine.

Depuis la création de l’OCS en 2001, les échanges commerciaux entre la Chine et les autres États membres de l’OCS ont augmenté. Le volume des échanges a atteint 343,3 milliards de dollars en 2021, soit 28 fois plus qu’en 2001.

La zone de démonstration de la coopération économique et commerciale locale entre la Chine et l’OCS (SCODA) à Qingdao a vu son volume de commerce extérieur atteindre 36 milliards de yuans en 2022, soit une augmentation de 38,3 % en glissement annuel.

La SCODA a créé 31 lignes ferroviaires internationales régulières reliant la Chine à 54 villes de 23 pays, dont des membres de l’OCS et des pays situés le long des itinéraires de l’ICR. En 2022, un total de 279 000 conteneurs équivalents vingt pieds (EVP) ont été traités, soit une augmentation de 5,4 % par rapport à l’année précédente.

Le forum a été l’occasion d’assister à l’inauguration de la plateforme de services globale 2.0 de l’OCS. Première plateforme chinoise de services publics à guichet unique pour la coopération économique et commerciale locale entre les pays de l’OCS, elle a déjà attiré près de 5 000 entreprises depuis son lancement.

La version 2.0 s’attache à répondre aux besoins réels des pays de l’OCS, tels que les processus d’importation et d’exportation, le règlement en monnaie locale, le troc et la reconnaissance réciproque de la supervision.

Elle intègre de manière innovante un grand nombre de systèmes pour les services couvrant les paiements et règlements transfrontaliers de l’OCS, les nouvelles formes de troc transfrontalier, la logistique aérienne, les exportations de véhicules d’occasion et la vérification des informations sur les contribuables, ce qui permet de résoudre efficacement les problèmes liés à l’insuffisance des canaux de règlement transfrontaliers entre les pays de l’OCS.

En tant que plus grande organisation de coopération régionale du continent eurasiatique, dotée du plus fort potentiel, l’OCS a apporté une contribution unique à la stabilité et au développement de la région.

Des efforts seront déployés pour tirer parti de plateformes telles que le forum de l’OCS sur l’industrie et les chaînes d’approvisionnement afin de motiver en permanence les différentes parties à approfondir la coopération pragmatique, selon M. Yermekbayev, qui a noté que la coopération économique régionale entre les pays de l’OCS produirait des résultats plus fructueux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *