Le Royaume-Uni travaillera en étroite collaboration avec la Chine sur les pourparlers sur le climat mondial dans la perspective de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique, qui aura lieu à Glasgow en 2021, a déclaré l’ancien Premier ministre britannique David Cameron lors du sommet annuel de Caixin.

S’exprimant lors de l’événement par liaison vidéo, l’ancien Premier ministre britannique a salué l’annonce récente de la Chine selon laquelle elle visait des émissions de carbone nettes nulles d’ici 2060.

« Je pense que la relation (Royaume-Uni-Chine) sera très étroite et très urgente parce que cette (conférence des Nations Unies sur le climat) l’année prochaine doit être un succès », a déclaré David Cameron.

« Nous espérons qu’il y aura un nouvel accord mondial sur le changement climatique en s’appuyant sur les accords de Paris. Je pense donc que vous verrez la Grande-Bretagne et l’Amérique travailler très étroitement ensemble sur la question du changement climatique avec la Chine », a rapporté le journal Caixin.

« L’ascension de la Chine dans le monde est inévitable », a déclaré David Cameron. « Et je pense que la bonne chose à faire pour un pays comme la Grande-Bretagne est de construire un partenariat avec un pays comme la Chine pour notre bénéfice mutuel. »