L’organe législatif suprême a voté ce 27 octobre l’adoption d’une loi nationale sur la cryptographie, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2020.

Cette loi intervient alors que le gouvernement se prépare à lancer sa propre monnaie numérique, ont annoncé les médias officiels.

En 2014, la Banque populaire de CHine a mis en place une équipe de recherche, dans le but d’envisager le lancement de sa propre monnaie numérique afin de réduire les coûts de circulation de la monnaie papier traditionnelle et de renforcer le contrôle de la masse monétaire par les décideurs.

Cette nouvelle monnaie numérique proposée par la Chine présenterait certaines similitudes avec la pièce de monnaie Libra de Facebook Inc et pourrait être utilisée sur de grandes plateformes de paiement, telles que WeChat et Alipay, a déclaré un haut responsable de la banque centrale en septembre.

A lire aussi : La Chine crée sa propre cryptomonnaie

La loi sur la cryptographie vise à « faciliter le développement du secteur de la cryptographie et à assurer la sécurité du cyberespace et de l’information », a déclaré l’agence de presse officielle Xinhua, citant le parlement.

Cette loi stipule que l’État encourage et soutient la recherche et l’application de la science et de la technologie en cryptographie et assure la confidentialité. Le président Xi Jinping a – de son côté – déclaré que le pays devrait accélérer le développement de la technologie de la blockchain en tant que cœur de l’innovation.