Les exportations de gaz russe par gazoducs vers la Chine ont augmenté de 60% durant la période de la guerre menée par la Russie en Ukraine.

La compagnie russe Gazprom a reprit le 30 septembre les livraisons de gaz russe, via le gazoduc Power of Siberia, à destination de la Chine, après avoir achevé les travaux périodiques de maintenance préventive.

Les exportations vers la Chine ont dépassé les quantités contractuelles quotidiennes et ont augmenté de 60% entre les mois de janvier et août 2022, selon la chaîne d’information Russia Today. Cette dernière a précisé que des opérations de maintenance du gazoduc avaient été réalisées du 22 au 29 septembre.

Lire aussi : La Chine réglera ses contrats au géant russe Gazprom en roubles et yuans

Selon l’accord entre Gazprom et la société chinoise CNPC, la maintenance préventive des équipements et systèmes du gazoduc Power of Siberia est effectuée chaque année au printemps et en automne.

Le gazoduc Power of Siberia est un pipeline qui vise à transporter le gaz naturel depuis les champs situé dans l’extrême est russe vers la Chine. Cet approvisionnement de la Chine en gaz naturel russe a démarré le 2 décembre 2019.

L’augmentation des exportations de gaz russe vers la Chine a été effectuée à la suite de la réduction progressive puis de la suspension totale des exportations de gaz naturel russe vers l’Europe. Cette situation est une réponse aux sanctions occidentales imposées à Moscou dans un contexte de guerre menée par la Russie contre l’Ukraine.