jeudi, mai 23

La Tunisie voudrait rejoindre les BRICS

La Tunisie envisage d’adhérer au groupe des BRICS, alors que les négociations pour obtenir des financements avec le FMI sont au point mort, a indiqué le porte-parole du Mouvement national du 25-Juillet, Mahmoud Ben Mabrouk.

Interrogé par Sputnik News, Mahmoud Ben Mabrouk a expliqué qu’après les tentatives de Tunis d’obtenir des financements de la part du Fonds monétaire international (FMI), la Tunisie recherche des alternatives.

La Tunisie souhaite ainsi se tourner vers les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), selon le porte-parole du Mouvement national du 25-Juillet. Ce dernier a déclaré avoir des informations indiquant que Tunis envisage l’adhésion à ce groupe.

Plusieurs pistes sont envisagées, mais l’opportunité d’un accès au BRICS « n’est pas exclu », a-t-il nuancé en se basant sur des sources bien informées au sein du gouvernement tunisien.

L’Union européenne elle également a refusé les demandes de Tunis, a insisté Mahmoud Ben Mabrouk dans un entretien accordé le 8 avril à Mosaïque FM. Ce dernier a expliqué que « la Tunisie a donné à l’Union européenne plusieurs chances pour l’aider financièrement, mais que les aides ont tardé, ce qui a obligé la Tunisie à se tourner vers les BRICS ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *