« Cinq ans plus tard, la zone pilote de libre-échange de Chongqing, dans la municipalité de Chongqing (sud-ouest de la Chine), affiche des réalisations pratiques et innovantes en matière d’ouverture », selon Li Xunfu, un responsable de la Commission municipale du commerce de Chongqing, lors d’une conférence de presse pour marquer le 5ème anniversaire de la création de la zone de libre-échange.

Créée le 1 avril 2017, la zone de libre-échange de Chongqing a une superficie totale de 119,98 kilomètres carrés et compte neuf secteurs : Liangjiang New Area, Yuzhong, Jiangbei, Shapingba, Jiulongpo, Nan’an, Beibei, Yubei et Xiyong.

Tout en mettant l’accent sur l’ouverture de ses secteurs avantageux, notamment l’information électronique, les équipements intelligents, la médecine biologique et les services logistiques, la zone de libre-échange de Chongqing a déployé des efforts constants pour renforcer le développement de ses chaînes industrielles.

Le secteur Xiyong de la zone de libre-échange a attiré plus de 20 fabricants de puces de renom tels qu’Intel, SK Hynix, United Microelectronics Center et China Resources Microelectronics Limited, et s’efforce de créer une importante base de R&D et de fabrication de semi-conducteurs et de circuits intégrés.

Soutenu par cinq grands constructeurs automobiles, dont Changan Auto, Beijing Hyundai, Jinkang New Energy Automobile Co. Ltd, Ruichi Automobiles et SAIC-GM-Wuling Automobile, le secteur Jiangbei de la zone de libre-échange a accueilli plus de 80 producteurs de pièces automobiles de renommée mondiale, et une chaîne industrielle automobile intégrée a pris forme.

Le secteur Jiulongpo de la zone de libre-échange de Chongqing a mis en place un service complet de transformation profonde de l’aluminium, comprenant la préparation des matériaux, la transformation, la fabrication et l’application. Le secteur Shapingba a créé trois systèmes de services comprenant chacun le commerce mondial, la logistique ferroviaire et le financement de la chaîne d’approvisionnement.

En ce qui concerne le renforcement des capacités de R&D, le secteur Liangjiang New Area de la zone de libre-échange a mis en place 19 plateformes de R&D de niveau national et 378 de niveau municipal. Le secteur Xiyong compte désormais un centre d’innovation de fabrication de niveau national, 21 laboratoires et centres d’innovation de niveau municipal, 128 entreprises spécialisées dans la R&D, cinq nouvelles institutions de R&D et 34 entreprises de haute technologie.

En outre, la zone de libre-échange de Chongqing n’a cessé d’optimiser son environnement commercial par la promotion de services douaniers en ligne et l’adoption de mesures de facilitation du commerce axées sur la mise en place d’un système de guichet unique. La zone de libre-échange a attiré plus de 35% des investissements étrangers directs de Chongqing au cours des cinq dernières années, contribuant à environ 70 % du volume du commerce extérieur de la ville.