La province de Hebei, dans le nord de la Chine, offre un grand potentiel d’investissement pharmaceutique, car elle a été l’une des principales régions de production pharmaceutique.

Bien qu’elle ait été fortement impactée par Covid-19 depuis le début de l’année 2020, la région a un fort potentiel de fusion et d’acquisition (M&A) en raison d’un grand nombre de petites entreprises disposant d’une seule installation opérant dans la région, a déclaré GlobalData, leader des données et des analyses.

Adam Bradbury, analyste PharmSource chez GlobalData, a expliqué que « le 6 juin 2020, Hebei et Beijing voisin ont abaissé leur intervention d’urgence COVID-19 du niveau deux au niveau trois, ce qui permet des déplacements essentiels en levant certaines restrictions d’achat sur les billets d’avion et de train de les voyageurs des zones à faible risque ».

« Cette réduction des niveaux de vigilance Covid-19 est un signe que les provinces du Nord de la Chine se remettent lentement aux affaires. Si une deuxième vague d’infection peut être évitée, la région a un fort potentiel d’investissement de la part des fabricants internationaux de produits pharmaceutiques pour étendre davantage leur présence parmi les entreprises à prédominance nationale », a expliqué l’expert.

La plupart des entreprises possédant plus d’une installation dans la région ont leur siège social en Chine. Il y a une petite présence de sociétés pharmaceutiques internationales et de CMO, signe que l’industrie pharmaceutique de cette région est encore en développement et devra faire davantage pour encourager les investissements des sociétés internationales.

Adam Bradbury a souligné que « la majorité des installations (84%) du nord de la Chine appartiennent à des entreprises disposant d’un seul site dans la région, ce qui indique le fort potentiel de fusions et acquisitions de l’industrie pharmaceutique de la région ».

« En outre, la fabrication pharmaceutique chinoise est de plus en plus développée et exporte de plus en plus vers d’autres pays. La valeur du marché pharmaceutique chinois augmente en raison du vieillissement de la population nationale et, par conséquent, de la demande croissante inévitable de médicaments », a conclut ce dernier dans une note d’analyse.