Communiqué de CGTN – Le 20e Congrès national du Parti communiste chinois (PCC), prévu pour le second semestre de cette année, se penchera sur le plan de développement en deux étapes de la Chine vers le milieu du XXIe siècle et définira les missions stratégiques des cinq prochaines années en particulier.

Le président chinois Xi Jinping, également secrétaire général du Comité central du PCC et président de la Commission militaire centrale, a fait ces remarques lors d’un atelier destiné aux fonctionnaires provinciaux et ministériels, qui s’est tenu de mardi à mercredi à Pékin en préparation du congrès principal du Parti.

Le PCC avait élaboré un plan de développement en deux étapes pour la période allant de 2020 au milieu de ce siècle lors de son 19e Congrès national en octobre 2017. Selon ce plan, la modernisation socialiste sera essentiellement réalisée en Chine d’ici 2035. La Chine deviendra alors un grand pays socialiste moderne, prospère, fort, démocratique, culturellement avancé, harmonieux et attrayant d’ici le milieu du siècle.

UN TOUT NOUVEAU CHAPITRE

Xi Jinping a déclaré que le 20e Congrès national du PCC sera un événement très important qui se déroulera à un moment crucial, la Chine s’engageant dans un nouveau processus pour construire complètement un pays socialiste moderne. Il a lancé un appel aux efforts pour accélérer le rajeunissement de la nation chinoise et écrire un «tout nouveau chapitre» de la construction complète d’un pays socialiste moderne.

Le 20e Congrès national du PCC prendra des dispositions concernant les missions stratégiques du pays et les mesures importantes à prendre au cours des cinq prochaines années, a-t-il déclaré, ajoutant que cette période est cruciale pour atteindre l’objectif du deuxième centenaire du Parti.

Des efforts supplémentaires devront être déployés pour résoudre les problèmes en termes de «développement déséquilibré et inadéquat» au cours des cinq prochaines années, a-t-il précisé.

Le PCC avait fixé deux objectifs pour son centenaire : Le premier consistait à construire une société modérément prospère à tous les niveaux d’ici 2021, date à laquelle le PCC célébrera son centenaire, et le second à faire de la Chine un grand pays socialiste moderne à tous les égards d’ici le milieu du siècle pour célébrer le centenaire de la République populaire de Chine.

Le monde connaît des changements profonds, inédits depuis un siècle, qui s’accélèrent, a observé Xi Jinping, soulignant que la Chine est confrontée à des risques et des difficultés plus complexes qu’auparavant. Le rajeunissement de la nation chinoise n’est pas une tâche facile, a-t-il dit, appelant à des efforts plus intenses pour atteindre l’objectif.

Il a également souligné qu’il n’existe pas de modèle fixe de modernisation dans le monde, et a insisté sur le rôle primordial du PCC dans la modernisation socialiste de la Chine. Sur la voie de l’avenir, le Parti doit adhérer à son objectif fondamental de servir le peuple corps et âme et toujours maintenir des liens étroits avec le peuple, a-t-il déclaré.

DES RELATONS POSITIVES DEPUIS 2017

Xi Jinping a passé en revue le développement de la Chine depuis le 19e Congrès national du PCC, saluant les cinq dernières années comme «extraordinaires». Le Parti a uni et dirigé le peuple chinois pour faire face efficacement à la situation internationale «grave et complexe» et aux «risques et difficultés énormes» qui se succèdent, a-t-il fait remarquer.

La Chine s’est efforcée de faire progresser la construction d’une société modérément prospère à tous les égards, de promouvoir un développement de qualité, d’approfondir les réformes de manière rapide et régulière et de lutter contre la pauvreté, a-t-il rappelé.

Le pays a déclaré victoire dans sa lutte contre l’éradication de la pauvreté absolue à l’échelle nationale avant la fin de 2020. Il avait également annoncé l’achèvement de la construction d’une société modérément prospère à tous les égards.

Au cours des cinq dernières années, la Chine a fait de nombreux efforts pour développer la civilisation écologique, préserver résolument la sécurité nationale, moderniser la défense nationale et l’armée, et faire progresser la diplomatie des grands pays aux caractéristiques chinoises, a dit Xi Jinping.

La Chine a adopté une approche axée sur le peuple dans la lutte contre la COVID-19 et a fait un maximum d’efforts pour protéger la vie et la santé des gens, a-t-il ajouté. La Chine a obtenu les meilleurs résultats au monde en coordonnant le développement économique et la prévention et le contrôle des épidémies, a-t-il encore précisé.

Face aux «changements drastiques» de la situation internationale, la Chine s’est efforcée de sauvegarder sa dignité et ses intérêts fondamentaux, a-t-il indiqué. Il a également souligné les efforts déployés dans la campagne de lutte contre la corruption qui vise à garantir que les fonctionnaires «n’ont pas l’audace, l’opportunité ou le désir de s’engager dans la corruption».

Le Congrès national du PCC a lieu tous les cinq ans pour fixer les objectifs de politique nationale du Parti et élire ses dirigeants.