Les exportations chinoises ont ralenti en septembre à un rythme plus important qu’attendu, alors que les importations ont connu une contraction pour un cinquième mois consécutif.

Ces chiffres soulignent le ralentissement prolongée de l’économie chinoise dans un contexte de tensions commerciales accrues avec les Etats-Unis.

Les données officielles publiées le 13 octobre poussent le gouvernement à mettre en place des mesures supplémentaires de soutien à l’économie.

En effet, ces nouvelles mesures pourraient éviter un ralentissement plus important de l’économie, en dépit des signes laissant entrevoir une trêve dans la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis.

Les récentes négociations commerciales organisaient à Washington entre les principaux négociateurs américains et chinois, le rpésident Donald Trump a annoncé que les deux camps avaient convenu de la « phase 1 » d’un accord commercial.

A lire aussi : Hausse du commerce extérieur sur neuf mois

Il a ainsi annoncé la suspension de la hausse, prévue le 15 octobre, des droits de douane sur 250 milliards de dollars (220 mds €) de produits chinois importés.

Cette trêve intervient alors que Washington a relevé début septembre les tarifs douaniers, de 10% à 15%, sur environ 150 milliards de dollars (132 mds €) d’importations chinoises. De son côté, Beijing a pris des mesures de rétorsion au même moment.

D’après les statistiques des douanes chinoises, les exportations ont diminué de 3,2% en septembre en rythme annuel, leur plus importante chute depuis février dernier. Les analystes interrogés par l’agence de presse Reuters anticipaient un déclin moins marqué, de 3,0%, après une chute de 1,0% en août.

Les importations ont chuté le mois dernier de 8,5% en rythme annuel, un déclin nettement plus important qu’attendu. Le consensus ressortait à -5,2% après un déclin de 5,6% en août.

Cette chute prolongée s’explique par la faiblesse de la demande intérieure, malgré les mesures de soutien à l’économie déployées depuis plus d’un an par le gouvernement chinois.

Selon les chiffres des douanes chinoises, l’excédent commercial de la Chine avec les Etats-Unis, point de tension à Washington, s’est réduit en septembre, à 25,88 milliards de dollars (22,7 mds €) contre 26,96 milliards de dollars (23,7 mds €) en août 2019.