Sélectionner une page

ECONOMIE

Le pouvoir d’achat miné par la hausse du prix du porc

L’inflation a atteint 3 % en septembre en rythme annuel, soit son rythme le plus élevé depuis près de six ans.

Les prix du porc, viande la plus consommée du pays, ont flambé de 69,3 % sur un an, après 46,7 % au mois d’août, en raison de l’épidémie de fièvre porcine qui sévit sur le pays depuis août 2018.

Une première depuis octobre 2013. L’inflation des produits alimentaires s’est accélérée, principalement sous l’effet de la hausse du prix du porc, avec un indice en hausse le mois dernier de 11,2 % en rythme annuel – contre 10 % en août.

La fièvre porcine a été repérée en août 2018 dans le nord-est du pays, la fièvre porcine africaine a rapidement touché l’ensemble des élevages du pays, décimant des milliers de cheptels.

Officiellement, seuls quelque 1,16 million de porcs ont déjà été abattus à titre préventif. Mais le chiffre est sous-estimé, selon les experts, qui expliquent que le gouvernement fait état d’une baisse de 60 millions de têtes au premier semestre.

La peste porcine africaine pourrait décimer jusqu’à 200 millions de porcs cette année, soit l’équivalent de la production européenne, selon Rabobank, institution financière internationale de bancassurance d’origine néerlandaise.

Pour éviter toute pénurie et maintenir la stabilité sociale, la Chine a puisé le mois dernier 30.000 tonnes de viande congelée de ses réserves stratégiques. La flambée des prix du porc a entraîné un repli des consommateurs sur d’autres viandes.

Le prix du boeuf a augmenté de 18,8 % et celui de l’agneau de 15,9 %. «L’inflation restera probablement supérieure à 3 % au cours des prochains mois, mais il n’y a pas lieu de s’inquiéter», ont estimé les analystes de Citi. Hors alimentaire, l’inflation est à un niveau bas.

De leur côté, les prix à la production ont décliné en septembre à leur rythme le plus important depuis plus de trois ans, mettant en exergue la nécessité pour le gouvernement d’engager des mesures supplémentaires de soutien à l’économie face à l’affaiblissement de la demande sur fond de pressions commerciales américaines.

D’après les statistiques officielles publiées ce mardi, l’indice des prix à la production (PPI) a chuté le mois dernier de 1,2 % en rythme annuel, soit son déclin le plus important depuis juillet 2016.

Chine vs Etats-Unis

Deux puissances économiques mondiales au coude à coude

Chine-Afrique

Les relations sino-africaines prennent un nouveau tournant

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Coin des Idées




La Chine impériale

Le MAG de la Chine

Vie de famille, LGBTQ, Sexualité, Egalité, Bien être, Chine insolite

Nos partenaires

Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :