Sélectionner une page

2019-nCoV,TAIWAN

Le coronavirus a des effets réels sur l’économie taïwanaise

Certains secteurs économiques subissent de plein fouet l’impact de l’épidémie, principalement dans les services, mais le secteur manufacturier semble pour l’instant mieux résister.

Depuis l’annonce de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) de l’impact de l’épidémie de Covid-19 sur l’économie mondiale, le gouvernement taïwanais commence à mettre en place des mesures d’endiguement afin de limiter l’épidémie sur son territoire.

D’autant plus que certains secteurs économiques subissent de plein fouet l’impact de l’épidémie, principalement dans les services. Cependant, l’activité manufacturière résiste encore. En février, l’indice des directeurs d’achat (PMI) qui mesure l’activité manufacturière s’est établi à 52,7, en hausse de 1,4 point par rapport à janvier, a annoncé l’Institut Chung-Hua de recherche économique (CIER).

Au-dessus de 50, l’indice signale une expansion du secteur manufacturier, stimulé dans le cas présent par des carnets de commandes qui restent fournis.

Cependant, l’institut a mis en garde contre les effets futurs de la désorganisation des chaînes globales de fournisseurs résultant du bouclage d’une cinquantaine de villes chinoises décidé pour contenir l’épidémie.

Cela a entraîné des interruptions dans l’approvisionnement en matières premières depuis la Chine continentale, lesquels pourraient toucher particulièrement les secteurs des semi-conducteurs, des technologies de l’information et de la communication, des biotechnologies et des écrans plats, a précisé l’institut.

L’indice non manufacturier (NMI) est, lui, en repli de 14,6 points, mettant fin à onze mois consécutifs d’expansion. Atteignant 40,4 en février, le NMI signale une contraction de l’activité économique dans le secteur non manufacturier.

Les secteurs des transports et du tourisme sont les plus touchés. Le trafic aérien a ainsi diminué de plus de 54% la dernière semaine de février par rapport à la même période en 2019, a précisé l’administration de l’Aviation civile.

D’après l’Association de l’assurance qualité du voyage, plus de 500 assurances vont être contraintes de suspendre leur activité au premier semestre 2020, et au moins 1500 placeront tout ou une partie de leur personnel en congés sans solde. Si l’épidémie devait se prolonger, 90% des agences seraient conduites à prendre des mesures similaires au second semestre, a indiqué l’association.

A l’inverse, les secteurs du commerce en ligne et de la livraison à domicile profitent de la situation. Le site de commerce en ligne PCHome 24h a ainsi indiqué enregistrer une hausse de ses ventes de denrées alimentaires et de produits désinfectants, notamment.

Les effets sur l’emploi commencent à être perceptibles, plus de 1 600 salariés ont été placés en congés sans solde au cours de la deuxième quinzaine de février, a indiqué le ministère du Travail.

Cela concerne principalement des petites entreprises des secteurs de la métallurgie et de l’électromécanique, du tourisme et de l’hôtellerie-restauration, ainsi que du commerce.

Le gouvernement a commencé à établir des mesures de soutien à l’économie, via un plan de rénovation de vingt zones commerciales, doté de 100 millions de dollars taïwanais. Le gouvernement va ainsi allouer jusqu’à 60 milliards de dollars taiwanais d’ici juin 2021, en plus du budget habituel de l’État, aux secteurs économiques subissant l’impact de l’épidémie de Covid-19.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Souveraineté en Mers de Chine

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :