Le nouveau coronavirus a tué deux citoyens iraniens d’après l’agence de presse iranienne IRNA.

Alireza Vahabzadeh, un conseiller du ministre de la Santé, a indiqué que les deux victimes étaient porteuses du coronavirus et se trouvaient à Qom, à environ 140 kilomètres au sud de la capitale Téhéran.

L’agence de presse a déclaré plus tard que les écoles et les universités de Qom seraient fermées, afin qu’une enquête puisse avoir lieu. Aucun détail supplémentaire n’a été communiqué.

Plus tôt le 19 février, les autorités iraniennes ont confirmé deux cas de nouveau virus dans le pays, selon l’agence de presse ISNA. Des responsables avaient déclaré plus tard que les deux patients étaient décédés.

L’ISNA a cité un responsable du ministère de la Santé du pays, Kiyanoush Jahanpour, qui a précisé que « depuis deux jours, des cas suspects de nouveau coronavirus ont été découverts ».

Le gouvernement iranien a appliqué des mesures de sécurité les vols à l’arrivée dans ses aéroports, afin de contrôler une éventuelle propagation du virus.

Ailleurs au Moyen-Orient, 9 cas ont été confirmés aux Émirats Arabes Unis, sept d’entre eux de nationalité chinoise, un Indien et un Philippin, tandis que le ministère égyptien de la Santé a confirmé son premier cas.