Dans un document, la Direction générale du Conseil des Affaires d’Etat (gouvernement chinois), les priorités de la réforme du système médical et de santé en 2019 ont été spécifié, afin de faciliter la transformation du modèle de santé actuel et surtout l’accessibilité et au coût des soins de santé.

Les tâches prioritaires pour l’année 2019 ont été dicté dans 15 documents couvrant les domaines du développement sain des hôpitaux privés, la liste des médicaments génériques, les frais de traitement et le paiement basés sur Internet, l’amélioration du système de santé des personnes âgées, la surveillance du fonds de sécurité médicale et d’autres.

Le document précise également 21 tâches concrètes visant à rendre les services de santé plus abordables et accessibles, demandant une gestion renforcée des activités hospitalières.

Le gouvernement prévoit également d’améliorer son programme de services publics de santé de base, afin de mieux protéger la santé du peuple, selon la Commission nationale de la santé.

Les subventions par habitant dans le cadre de ce programme sont passées de 52,6 yuans (environ 6,6 euros) en 2017 à 57,6 yuans (environ 7,4 euros) en 2018, a révélé un rapport statistique sur le secteur médical et sanitaire, publié par la Commission.

« La sensibilisation du peuple à la santé et l’offre de contraceptifs gratuits ont été récemment ajoutés dans le programme, lequel couvre actuellement 14 types de services« , ont indiqué les rapporteurs.

Lancé en 2009, le programme vise à offrir des services de santé gratuits aux groupes vulnérables, tels que les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées. Il viendra s’ajouter la réforme actuel du système médical du pays.